Une biennale stéphanoise à rallonge en 2022

L'objectif des organisateurs est de dépasser la jauge des 230 000 visiteurs reçus en moyenne lors des 11 éditions précédentes.

Une biennale à rallonge en 2022.
Si la crise sanitaire ne vient pas chambouler toutes les prévisions déjà sur l’agenda, la douzième biennale du design de Saint-Etienne se déroulera du 5 avril au 31 juillet 2022.

Cette édition jouera vraiment les prolongations puisque les précédentes éditions duraient seulement un mois. Son thème sera « Bifurcations » et ceci se traduira à travers des expositions, des ateliers, des tables rondes.

L’objectif des organisateurs est de dépasser la jauge des 230 000 visiteurs reçus en moyenne lors des 11 éditions précédentes. La biennale suivante ne sera programmée qu’en 2025 . Précédemment, le quartier de la cité du design sera en plein chantier dans le cadre du projet « Cité du design 2025 ».

Une formation adéquate pour les déchèteries.
Saint-Etienne Métropole compte treize déchèteries réparties sur l’ensemble du territoire. Ces lieux sont de plus en plus identifiés et fréquentés par les habitants de la métropole. Récemment, huit agents de ces espaces ont suivi une formation de 245 heures en vue de décrocher le titre d’agent technique de déchèterie. Le métier est actuellement en pleine évolution avec le développement du traitement des déchets et la progression du recyclage. La création du nouveau diplôme devrait faciliter l’accès à l’emploi. Le titre d’ACD est désormais reconnu sur le plan national et permet d’envisager des mutations.

Omicron apprécie la Loire.
Les dernières statistiques de l’agence régionale de santé indiquent, avec 1491 cas pour 100 000 habitants un chiffre assez élevé pour le département de la Loire. Sur le territoire de Saint-Etienne Métropole, le chiffre est moins élevé à 1991 cas. Les chiffres les plus inquiétants sont les chiffres de 1759 cas pour les 6 à 10 ans et de 2610 pour les 20-29 ans.

Pour le département, il faut revenir à octobre 2020 pour atteindre de tels sommets. Actuellement, la Loire n’est ni sur le podium national ni même régional. Le taux moyen national est de 1518.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com