Un « tiers lieu » pour remplacer le Nouveau Théâtre de Beaulieu

Le futur espace comprendra une salle de 120 à 140 places pour "la culture urbaine". Un collège d'habitants veillera au fonctionnement de l'équipement qui mobilise un budget de 7,6 millions d'euros dans un esprit dont le maître mot sera la proximité.

Des actions solidaires à Saint-Etienne.
La crise sanitaire a eu des conséquences sociales lourdes pour certains de nos concitoyens. La Banque alimentaire et les restos du cœur ont dû augmenter les cadences de distribution et accueillir de nouveaux bénéficiaires. Une seconde épicerie étudiante solidaire va voir le jour à Saint-Etienne. La branche stéphanoise de l’association
Initiative Solidaire France vient de connaître une forte mobilisation.
Pour venir en aide aux sans-abris, l’association a fait l’acquisition de 50 sacs de couchage. Sept commerces alimentaires de proximité ont aussi fourni des aliments de première nécessité à des familles précaires et à des personnes seules isolées avec le concours de travailleurs sociaux. L’association a aussi porté assistance à d’autres associations locales complémentaires. Tout récemment, des couvertures ont été achetées à un négociant stéphanois et distribuées à des familles sans chauffage.

Des élus écologistes veulent le suffrage universel direct pour les intercommunalités.
Lors des deux dernières élections municipales, nos concitoyens ont désigné sur les listes politiques les élus qui siègent dans les intercommunalités. Mais, face à la montée en puissance de structures intercommunales, des élus écologistes viennent de signer une tribune dans le Journal du Dimanche dans laquelle ils demandent un vote direct
pour les intercommunalités.

Le Ligérien Germain Collombet, conseiller municipal et métropolitain stéphanois, figure dans la liste des signataires. Ces signataires demandent aussi un renforcement de la représentation féminine dans les intercommunalités qui ne comptent que 35,8% de femmes et encore moins dans les exécutifs. Les auteurs de la tribune prennent l’exemple de la Métropole de Lyon comme modèle de fonctionnement.

Un tiers lieu à la place du NTB.
Tous les Stéphanois gardent en mémoire cette nuit de juin 2017 au cours de laquelle un incendie volontaire a détruit le Nouveau Théâtre de Beaulieu dans le quartier éponyme victime de tensions importantes.
Cet incendie d’origine criminelle a entraîné deux années de concertation avec les habitants et le milieu associatif local pour définir un espace d’échanges entre habitants. La réflexion a abouti à la définition d’un « tiers lieu » à l’offre large.

Le futur espace comprendra une salle de 120 à 140 places pour « la culture urbaine ». Un collège d’habitants veillera au fonctionnement de l’équipement qui mobilise un budget de 7,6 millions d’euros dans un esprit dont le maître mot sera la proximité.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com