Partager cet article :

Laurent Wauquiez au Mézenc.
Il y a encore quelques jours, de nombreux militants LR espéraient que cette marche traditionnelle marquerait le lancement de campagne présidentielle de leur leader. Il n’en fut rien depuis la diffusion d’un court communiqué de presse annonçant le renoncement du président de région à la présidentielle de 2022.

Les militants randonneurs attendaient quelques explications lors de la rencontre annuelle des Estables. Celle-ci fut aussi mise à profit par les opposants à la déviation routière du Pertuis sur l’axe Saint-Etienne Le Puy. Dans un long discours, Laurent Wauquiez a expliqué son souci de ne pas accroître les divisions à droite.

Le reste du propos a été consacré aux questions sécuritaires et migratoires. En 2027, Laurent Wauquiez aura 51 ans. Ce lundi, l’IFOP lance une enquête sur les attentes de 15 000 sympathisants LR. Dans un mois, le parti devra choisir un mode de « départage ».

http://www.gillescharles.fr/laurent-wauquiez-aujourdhui-force-est-de-constater-quaucun-candidat-ne-simpose-a-droite/

Quand les ados se font piquer.
Le vaccinodrome stéphanois de la Plaine Achille reçoit moins de monde et notamment des adultes depuis quelques semaines. En revanche, on observe un taux élevé de mineurs de 12 à 17 ans candidats à la vaccination à trois jours de la rentrée scolaire. La fréquentation ligérienne se situe au-dessus de la moyenne nationale de cette tranche d’âge.

On observe la même tendance haussière chez nos voisins de Haute-Loire. Dans notre département, près de 60% de la population des 12-17 ans a reçu une première dose. Et la tendance reste à la hausse.

3 – Déplacements de proximité à Rive-de-Gier.
Beaucoup de personnes âgées, handicapées ou fragiles ont des difficultés à se déplacer en ville pour une simple course, un rendez-vous médical, une démarche administrative. Les transports publics classiques ne desservent pas toujours ces destinations. La Mairie de Rive-de-Gier et son CCAS, centre communal d’action sociale, viennent d’acquérir un minibus.

Pour emprunter le Proxibus, il faut remplir des conditions d’âge, de revenus et se faire inscrire en mairie. Chaque trajet demande une inscription préalable au CCAS. Les tarifs sont très modiques et les usagers peuvent acquérir des carnets de dix trajets.