Un poste de sénateur pour consolation pour le Maire de Saint-Etienne ?

Les sénatoriales en ligne de mire.

Pour notre département de la Loire, le prochain scrutin sénatorial aura lieu l’an prochain. Si nos concitoyens s’en contrefichent totalement, il n’en est pas de même dans le microcosme politique Ligérien. L’an prochain, il est fort probable que les deux doyens ligeriens de la chambre haute, MM Fournier et Bonne, vont prendre leur retraite.
A droite, les prétendants se bousculent. Commençons par les dames avec Clotilde Robin, disciple du maire LR de Roanne. Cette élue locale et départementale vise la première place d’une liste LR. Dans les prétendants, les noms de Georges Ziegler et Hervé Reynaud sont fréquemment cités.
Georges Ziegler est présent dans l’arène politique depuis longtemps et le sénat le tente. Mais, il devra compter avec Hervé Reynaud. Le nouveau quinquagénaire est numéro deux du département et il préside les maires de la Loire. Il faudra peut être compter avec le maire encore LR de Saint-Etienne, l’ambitieux Gaël Perdriau. Celui ci qui multiplie les clins d’œil en direction de Macron n’a pas eu de secrétariat d’état et il s’intéresserait au sénat, riche de nombreux potentiels grands électeurs à Saint-Etienne Métropole. Mais, il lui faudra vite choisir son camp : rester aux LR où il est de plus en plus détesté ou rallier Horizons.
Centres commerciaux à Saint-Etienne.

Alors que les regards se tournent vers Centre Deux et l’arrivée du sulfureux Primark, un deuxième restaurant vient de fermer ses portes à Steel. Le centre joue de plus en plus la carte des loisirs avec l’arrivée de l’espace de jeux, Prison Island, sorte de variante de Fort Boyard. Son ouverture récente à entraîné la création de six emplois. Quant aux halles Mazerat, elles sont surtout fréquentées par un clientèle bobo en raison des tarifs pratiqués.
Qui pour diriger les LR.

L’information récemment parue dans deux quotidiens régionaux de la mise sous tutelle de la fédération LR de la Loire ne semble plus de mise. Les militants ligériens ont les yeux rivés vers le 28 août, date de traditionnelle montée du Mezenc par Laurent Wauquiez.
En attendant, selon le Progrès, le président de la région AURA pourrait dès demain faire part de ses intentions quant la présidence du parti. Dans la Loire, le ménage a commencé par les jeunes LR qui ne comporte plus de proches du maire de Saint-Etienne dans leurs rangs. Les militants attendent maintenant une décision le concernant.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com