Un nouveau conseil métropolitain dans un climat pesant

Un festival des solidarités en Forez.
A Montbrison, Festisol existe depuis deux décennies à l’initiative d’une dizaine d’associations humanitaires et solidaires. La manifestation dure une quinzaine de jours et comprend plusieurs événements. Parmi les rendez-vous de cette année, on peut citer une visioconférence avec une enseignante palestinienne qui s’occupe aussi d’une maison d’accueille d’enfants de réfugiés. Un temps fort final est prévu, le 3 décembre, au centre social avec des stands de commerce équitable et un spectacle familial.

Bientôt un conseil métropolitain.
Le bureau de la Métropole, qui rassemble les vice-présidents puis les maires des 53 communes, s’est tenu jeudi sous la présidence de Gaël Perdriau. Il s’ agit essentiellement de préparer la tenue du conseil métropolitain du 8 décembre où il sera surtout question du budget. A cette occasion, un maire du Gier présentera un vœu pour une démission du président. qui devrait présider la séance contrairement à la précédente assurée par le premier vice-président, Hervé Reynaud. Le bureau de jeudi dernier n’a pas connu d’affrontement majeur. Mais, le sort de la Cité du design pourrait indiquer le calme avant la tempête.
Interrogé par le Progrès, Eric Berlivet estime que la présence de Gaël Perdriau contribue à créer un climat pesant.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com