Un « cadeau logique » pour le Groupe GL Events

Messages au premier ministre.
Ce n’est un secret pour personne que le thème du pouvoir d’achat est au centre des préoccupations de nos concitoyens à quelques jours de la présidentielle. Face au retour de l’inflation, le prix de l’énergie occupe une place préoccupante pour beaucoup de gens. La hausse des prix des carburants est très mal perçue par tout un ensemble de personnes et de métiers contraints à des déplacements.

Le député LR de la Loire vient d’écrire au premier ministre pour lui transmettre les doléances de ses électeurs. Le parlementaire réclame des mesures urgentes pour des professions comme les routiers, les ambulanciers, les taxis, les agriculteurs. Le député juge les mesures annoncées pour le 1 avril insuffisantes.

De son côté, le groupe SED, Saint-Etienne-Demain de Pierrick Courbon présente un vœu dans le même sens au conseil municipal de Saint-Étienne de ce 21 mars en réclamant des mesures ciblées.

http://www.gillescharles.fr/dino-cinieri-interpelle-le-premier-ministre-concernant-la-hausse-du-carburant/

GL Events redémarre.
Géant mondial de l’événementiel, le groupe lyonnais d’Olivier Ginon retrouve le moral après deux années blanches à cause de la crise sanitaire. Selon le site internet, Média Cités, l’entreprise va renouer avec la croissance grâce aux mesures du « quoi qu’il en coûte » et notamment du chômage partiel.

Durant cette crise, l’entreprise a aussi licencié du personnel, 15 personnes à Lyon et 3 à Saint-Etienne.
Ces mesures ont fait gagner 72 millions au groupe et le média se montre sévère vis-à-vis d’une entreprise qui a aussi bénéficié d’une aide du contribuable.

Ainsi, la ville de Saint-Etienne et sa Métropole ont exonéré la filiale stéphanoise de la somme de 272 500 euros. Un « cadeau » dénoncé par le conseiller municipal, Pierrick Courbon, qui n’a pas apprécié « ce coup de pouce ». A l’inverse, cette aide est « logique » pour le maire LR, Gaël Perdriau.

Un nouveau sport de raquettes.
Il ne s’agit pas de parler du padel qui a fait son trou dans tout le pays, y compris dans la Loire et à Saint-Etienne et Saint-Chamond. Ce nouveau sport, c’est le showdown, une variante du tennis de table adapté au handicap visuel et popularisé en France par l’association Voir ensemble.

Ce sport adapté a été créé par un Canadien anglais. La discipline est présente en France depuis une dizaine d’années.La table de jeu possède des angles arrondis et les joueurs empruntent des raquettes longues. Grâce à l’association Voir ensemble, ce sport est pratiqué à Saint-Etienne, une fois par mois au gymnase Georges Puillet, près de la piscine de la Métare.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com