Sextape stéphanoise : Une pétition pour la démission de Gaël Perdriau

Sextape stéphanoise.
Une pétition pour la démission de Gaël Perdriau
Sur le site »mes opinions », Eric Berlivet, maire de Roche-la-Molière vient de lancer une pétition pour la démission de Gaël Perdriau. Le texte dénonce un territoire « abîmé » depuis fin août par un scandale national. Sans interférer sur le travail de la justice et sans remettre en cause la présomption d’innocence, la pétition demande à Gaël Perdriau de  démissionner de ses deux mandats électifs. En 24 heures, près de 100 personnes ont déjà signé. La pétition figure sur la page Facebook d’Eric Berlivet.

Un second pot de départ.
Hier lundi 3 octobre, une grande pancarte a été apposée en dessous des marches de l’hôtel de ville de Saint-Etienne. Il s’agissait d’un deuxième pot de départ de Gaël Perdriau organisé par un collectif. Une buvette servait des boissons non alcoolisées pour lever son verre à la démission du maire. Selon France Bleu, la manifestation pacifique a rassemblé une centaine de personnes. Les organisateurs avaient diffusé une invitation sur les réseaux sociaux.

L’affaire Perdriau fera-t-elle évoluer le droit ?
C’est en tout cas la question que pose le professeur de droit public à Panthéon-Assas, Olivier Beaud dans un blog de droit constitutionnel.

L’auteur du texte est interviewé dans le Progrès de ce jour. Dans son article du blog, le juriste constate que les politiques ont aujourd’hui une tendance à utiliser le droit pénal « pour esquiver leurs responsabilités politiques. Pour Olivier Beaud, il y a une lacune dans le droit politique local ». Et de poursuivre par cette phrase : « Monsieur Perdriau n’a tiré aucune conséquence de la très grave accusation selon laquelle il ne serait pas étranger à cette affaire ».

La présomption d’innocence est systématiquement évoquée dans toutes les affaires politiques. L’auteur y voit une lacune en droit. Il constate l’ impossibilité de révocation d’un maire. Et il espère que cette affaire va ouvrir les yeux de nos décideurs ! Qui sait ! On parlera peut-être de la jurisprudence Perdriau !

La presse suisse s’y met.
Mieux vaut tard que jamais. Le grand quotidien romand, le Matin, vient de publier un long article sous le titre « J’ai une vidéo vous montrant le cul à l’air avec un mec »
Le sous-titre est aussi explicite : « Politique, sextape et chantage : le maire de Saint-Etienne est accusé d’avoir cherché à museler un rival ».
Le long article relate ensuite la chronologie d’un scandale qui fait déjà partie de l’histoire contemporaine de Saint Etienne.

Infos politiques en bref.
Le jeune député LR de la 5è circonscription a tenu à Marc une conférence de presse pour donner son impression après ses 100 premiers jours de parlementaires.
Toujours dans le Roannais, le référent de cette circonscription pour le parti Reconquête, Raphaël Pessoa a laissé sa place à Pascal Woslatik.
Sur son compte Twitter, le maire de Saint-Romain-les-Ateux, David Kauffer, ancien référent départemental annonce qu’il ne prendra pas sa carte à Renaissance et ne versera plus sa cotisation d’élu. Le député Quentin Bataillon l’a remercié pour son implication dans l’implantation du parti présidentiel.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com