Saint-Etienne va connaître une deuxième vague de tests

Hier jeudi, la préfecture a effectué un contrôle de police, place Jean Jaurès à Saint-Etienne, pour vérifier le respect du couvre-feu. Enfin, en raison du virus, les commerces de la Loire sont autorisés à ouvrir les dimanches 21 et 28 février

Actualité sanitaire à Saint-Etienne.
La semaine prochaine, Saint-Etienne connaîtra une deuxième vague de tests. La première campagne avait connu un résultat mitigé avec presque 10 000 tests effectués, soit 6% de la population. 4% des testés étaient positifs et avaient fait l’objet d’un isolement. Les prochains tests seront salivaires donc moins pénibles que les tests nasopharyngés. Ils seront accessibles dans douze sites répartis sur la ville et un bus avec des étudiantes infirmières circulera dans les quartiers.

Hier jeudi, la préfecture a effectué un contrôle de police, place Jean Jaurès à Saint-Etienne, pour vérifier le respect du couvre-feu. Enfin, en raison du virus, les commerces de la Loire sont autorisés à ouvrir les dimanches 21 et 28 février dans le respect des règles sociales et sanitaires.

AESIO Santé a un nouveau président.
Terre natale de la mutualité, la Loire garde une longueur d’avance en ce domaine. Pascal Haury est le nouveau président d’Aesio Santé et il est aussi vice-président d’Aesio. Ce groupe stéphanois jadis MCML puis Eovi MCD s’est étendu dans toute la France au point de devenir le deuxième groupe mutualiste de France avec près de trois millions d’assurés et 200 centres de santé dont plusieurs dans la Loire.

Aesio comprend désormais la Mutualité Français Loire Haute-Loire et Puy-de-Dôme. Parmi les importants projets ligériens, on peut citer des actions en cours avec l’école des Mines pour améliorer le sort des personnes âgées.

Action centre-ville à Roanne.
Roanne fait partie des villes moyennes de France qui bénéficie d’une aide d’Etat pour redynamiser son centre ville. Depuis quinze ans, la rue Brossolette vivait avec une clinique du même nom fermée et transformée en squat. La verrue va bientôt se transformer grâce à un promoteur qui travaille avec l’organisme Action logement. L’immeuble va bientôt accueillir des appartements aménagés et aussi des plateaux pour la plus grande satisfaction du voisinage.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com