Saint-Etienne réaffirme son soutien au peuple arménien

Question orale ainsi que le vœu du groupe Saint-Etienne Demain pour le conseil municipal de ce lundi 28 novembre 2022.

A l’attention de Madame Catherine COLONNA, Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères

En septembre dernier, l’Azerbaïdjan a lancé une nouvelle offensive sur le territoire de la République d’Arménie. Cette opération militaire est passée quasiment inaperçue en France : c’est d’ailleurs précisément ce sur quoi comptait le pouvoir azéri.


Des bâtiments civils ont été pris pour cibles et certaines écoles ou centres de soin situés à proximité de casernes dans certaines villes frontalières avec l’Azerbaïdjan ont été touchés.
Les habitants de ces villes et villages attaqués ont dû fuir ou s’organiser par leurs propres moyens pour se protéger des bombardements.


L’intervention de l’Azerbaïdjan a toutes les caractéristiques d’une nouvelle guerre de conquête territoriale aux relents génocidaires, aux portes de l’Europe, qui se déroule dans le silence assourdissant de la communauté internationale et des autorités françaises en particulier.


La grande passivité de l’Europe s’explique probablement par les enjeux géostratégiques majeurs afférents à ce territoire, notamment vis-à-vis du gaz azerbaïdjanais, dans un contexte de fortes tensions sur l’approvisionnement énergétique. Fin juillet, le régime de Bakou a en effet signé un accord prévoyant le doublement des livraisons de gaz l’Europe, un accord particulierement cinique quand on sait que ce gaz vendu par l’Azerbaïdjan proviendra d’une exploitation en partie détenue par la société russe Lukoïl… Mais ce n’est pas grandir la France que de compromettre l’avenir d’une petite et fragile démocratie pour quelques mètres cubes de gaz.

Compte tenu des liens étroits et fraternels qu’entretient Saint-Etienne avec la population arménienne, le Conseil municipal, réuni le 28 novembre :
– Dénonce une nouvelle fois fermement les attaques de l’Azerbaïdjan contre l’Arménie ;
– Réaffirme son soutien indéfectible et sa solidarité avec l’Arménie et sa population ;
– Invite le Gouvernement à œuvrer à un retrait total des forces armées azerbaïdjanaises du territoire internationalement reconnu de l’Arménie ;
– Appelle à un engagement international fort en faveur d’une paix durable en Arménie ;
– Se déclare disponible pour aider et soutenir les populations arméniennes déplacées, et débloque à ce titre une enveloppe de 30 000 € au profit des associations œuvrants en faveur de l’Arménie.