Saint-Etienne prêt pour les fêtes tout de même

SaintEtienne Hors Cadre.
C’est le nom de la boutique de centre-ville gérée par l’office de tourisme de Saint-Etienne Métropole. Outre des produits gourmands locaux et des objets artisanaux du territoire, le commerce propose des activités de formation et de distraction. Du côté des produits locaux, citons le Babet de campagne, la Loupiotte, les Verts à pied. Plusieurs ateliers de bricolage pour enfants à partir de 6 ans sont prévus. 16 avenue de la Libération. Saint-Etienne.

Quentin Bataillon sort du silence.
Seul des dix parlementaires ligériens à ne pas demander le départ de Gaël Perdriau, le député Renaissance sort du silence dans un communiqué dans lequel, il se réclame « toujours du côté de la justice et de la démocratie ».
Et de préciser avec cette phrase plus explicite : « la démocratie, c’est celle qui s’est exprimée aujourd’hui par l’adoption d’un vœu qui doit être entendu et exaucé ».

Allusion au vote d’une majorité d’élus métropolitains en faveur d’une démission du président Perdriau.

Maurice Vincent réagit au retrait total de Perdriau.
Pour l’ancien sénateur-maire de Saint Etienne, le vote de défiance d’une majorité d’élus métropolitains doit se traduire rapidement par la démission du président de la collectivité.

Pour Maurice Vincent, son successeur n’a rien à faire des habitants de la ville et de sa métropole. Ni même de la République à laquelle son comportement crée un grave préjudice.

Seule sa survie coûte que coûte jusqu’à ce qu’une décision juridique mette un terme à ce comportement égoïste. Gaël Perdriau doit démissionner de la Métropole puis de la Ville.