Partager cet article :

Saint-Etienne n’est pas Budapest !
Il y a quelques jours, le drapeau LGBT était hissé sur la façade de l’hôtel de ville de Saint-Etienne. Ce samedi 10 juillet, les associations LGBT stéphanoises, Triangle rose et Trans’aide aidées par deux associations locales et un bar urbain organisent une journée de fête à l’amicale laïque Chale-Bergson-Carnot pour fêter la première « pride » de l’histoire organisée à Stonewall. Alors que les agressions homophobes se poursuivent avec l’assassinat d’un jeune homme en plein Madrid et l’adoption de lois homophobes en Pologne et Hongrie, cette fête veut attirer l’attention du public.

La fête comprendra divers stands de prévention, des ateliers d’écriture et de maquillage, une buvette. La soirée se terminera dans un bar du centre-ville.

2 – Une première journée nationale de la police.
Ce vendredi 9 juillet sera marqué par la première fête de la police nationale organisée par ministère de l’intérieur en hommage aux policiers morts ou blessés dans l’exercice de leur mission. Pour la Loire, la préfète Catherine Séguin avait choisi le commissariat de Saint-Chamond pour rendre hommage à Jean-Paul, Blandine et Christopher, tous trois agressés dans le quartier du Grand Pont à Rive-de-Gier dans la nuit du 13 au 14 mai par des délinquants.

Le brigadier-chef Jean-Paul avait été grièvement blessé. Il est d’ailleurs en cours de rééducation avant de reprendre le travail. Les trois policiers nationaux ont reçu la médaille du courage des mains de la préfète en présence de nombreux invités. Des stands avaient été installés sur la cour du commissariat.

3 – La Loire et le patrimoine mondial de l’UNESCO.
Notre département compte plusieurs ensembles architecturaux classés clunisiens, avec notamment Charlieu et Pommiers appréciés des touristes et des amateurs d’histoire. La commune de Charlieu vient de lancer sa candidature dans le cadre d’une demande collective des sites clunisiens de France et, bien entendu, de Cluny.

Ce processus va durer plusieurs années avec de multiples visites de spécialistes et des conventions. Outre les communes de Charlieu et Pommiers, la Loire compte au total 26 sites clunisiens.