Saint-Etienne : Histoire d’eau

On trouve une tribune commune des maires de Sorbiers, la Talaudière, Saint-Jean-Bonnefonds, tous trois favorables à une régie publique.

Quand Roanne se convertit à Tik Tok.
Il y a bien longtemps que la sous-préfecture du Nord Loire utilise Facebook et Twitter pour sa communication. Mais, dans l’intention de toucher un public plutôt jeune, la commune vient d’adopter Tik Tok, le réseau social à la mode.

Celui-ci compte déjà, en quelques mois, onze millions d’utilisateurs en France, essentiellement dans la tranche 13-25 ans. Yves Nicolin compte faire de cet outil numérique un outil de messagerie civique. La ville a même lancé un concours pour recruter deux jeunes ambassadeurs férus en communication numérique.

Histoire d’eau.
Le dernier conseil municipal de Saint-Etienne a débattu du renouvellement du contrat liant la ville à un prestataire de traitement et de distribution de l’eau. Le renouvellement de ce contrat concerne aussi douze communes du bassin du Furan. Une simple reconduction ne va pas de soi. Le sujet sera naturellement débattu en conseil métropolitain. Le magazine gratuit de Saint-Etienne Métropole publie plusieurs tribunes libres sur cette thématique.

On trouve une tribune commune des maires de Sorbiers, la Talaudière, Saint-Jean-Bonnefonds, tous trois favorables à une régie publique. Maire de Roche-la-Molière, Eric Berlivet signe aussi une tribune proposant un mixte public-privé. La revue des collectivités, La Gazette des communes, publie un long article qui montre que de nombreuses villes privilégient la régie publique.

Pas de primes Covid dans la Loire mais des bourses collégiennes.
La non distribution de primes Covid aux personnels de maintien à domicile risque d’occuper une place importante dans la campagne des élections départementales. A 100 jours du premier tour des élections, le Département vient de décider de se montrer plus généreux vis-à-vis des collégiens boursiers d’Etat. Tous ces enfants pourront bénéficier d’un complément départemental de 64 à 171 euros sans condition de dépenses. La mesure concerne 10500 collégiens et représente un budget d’un million d’euros. Elle sera valable sur 2021 et 2022. PLus d’infos sur www.loire.fr/bourse

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com