Partager cet article :
Le retour du social.
La crise sanitaire n’a pas totalement anesthésié les mouvements sociaux. C’est ainsi que quatre organisations CGT dont la CGT précaires appellent à un rassemblement vendredi 22 avril à midi devant la salle de spectacles du FIL, Plaine Achille. Cette salle de concerts est occupée depuis plusieurs semaines par des intermittents du spectacle qui réclament un réouverture des lieux culturels.

Le thème principal de la manifestation sera une protestation contre la réforme de l’assurance chômage qui a, pour principale conséquence, une baisse des allocations alors que le nombre de chômeurs est en croissance avec la crise économique. Les différents syndicats CGT réclameront aussi une hausse des effectifs des services publics de l’emploi.

Laurent Wauquiez et l’école coranique d’ Albertville.
Le président LR de la région AURA n’est pas encore officiellement entré dans la campagne des régionales. Ce qui n’empêche pas nombre de commentateurs nationaux de le voir jouer un rôle dans les présidentielles de l’an prochain.

En attendant ces échéances, le président de région a été invité par BFM à commenter les événements d’Albertville pour soutenir un maire confronté aux problèmes de construction d’une école coranique.

Pour Laurent Wauquiez, cette histoire est à peine croyable et symbolique des reculs de la République. L’ancien président des LR estime que les maires sont désemparés face à la montée du communautarisme. Il souhaite que chaque citoyen respecte les valeurs de la République et il appelle à soutenir le maire d’Albertville confronté à une demande qui ne pourra que faire reculer les valeurs républicaines auprès des familles turques de la commune.

Mourir dans la dignité par temps de Covid.
C’est le titre d’un article que signe dans la revue, Miroir social, le professeur de médecine légale de Saint-Etienne, Michel debout. Dès le début de la pandémie, le médecin stéphanois, membre actif de la fondation Jaurès, avait attiré l’attention des pouvoirs publics sur les risques de crise psychologiques et psychiatriques et l’augmentation des suicides. La mort en Suisse de l’ancienne secrétaire d’Etat aux personnes âgées, Paulette Guinchard-Kunstler a aussi mis en avant le thème de la mort assistée.

Or, beaucoup de nos concitoyens âgés ont péri dans la solitude la plus grande solitude dans leurs EHPAD. Des leçons devront être tirées de cette situation face à la détresse des familles qui n’ont même pas pu voir le corps de leur défunt. Michel Debout souligne aussi la souffrance des personnels des agences funéraires confrontés à des conditions encore plus pénibles. Rappelons que durant la premier confinement, Michel debout a écrit le livre « journal incorrect d’un médecin légiste ». En ce moment, l’auteur prépare sa campagne comme candidat socialiste aux départementales dans le canton 6 de Saint-Etienne.