Saint-Etienne dans tous les classements…

Saint-Etienne se situe en cinquième place d'un palmarès des villes qui cumulent un pouvoir d'achat immobilier et des offres d'emploi en CDI.

Un nouveau classement pour Saint-Etienne.
Selon le quotidien « Aujourd’hui en France, s’appuyant sur une étude des cabinets Météojob et Meilleurs taux, Saint-Etienne se situe en cinquième place d’un palmarès des villes qui cumulent un pouvoir d’achat immobilier et des offres d’emploi en CDI.

Comme Saint-Etienne reste la ville la moins chère de France pour son immobilier, elle peut rester attractive avec un prix moyen du mètre carré à 1487 euros et des surfaces de 101 mètres carrés et des milliers de logements vacants. Sur le plan de l’emploi, Saint-Etienne est en font de classement, à la 24è place avec un très faible pourcentage de 3,36% de chances de décrocher un CDI.

Le palmarès a néanmoins soulevé l’enthousiasme de la majorité municipale.

Des manifestants devant la mairie de Lorette.
L’affaire des chèvres sauvages abattues par des chasseurs mandatés par Gérard Tardy, maire de Lorette, fait encore parler d’elle. Alors qu’on ne sait pas encore si le parti animaliste obtiendra ses signatures pour participer à l’élection présidentielle, ils étaient plusieurs dizaines, ce mercredi 5 janvier, devant la mairie de Lorette, fermée
pour l’occasion, à l’appel de l’association, le Cercle de Pan. Les manifestants arboraient des pancartes dénonçant « le massacre » et réclamaient des poursuites contre le maire et les chasseurs. Dans une affichette apposée sur la porte de la mairie, Gérard Tardy déplorait « la désinformation ».

Polémique sur la pass vaccinal.
Très tôt ce matin, les députés ont enfin voté le projet de loi sur le pass vaccinal au terme de débats longs et souvent houleux, exacerbés par les propos du chef de l’Etat contre les non vaccinés dans les colonnes d’Aujourd’hui en France. Alors que les députés débattaient encore hier mercredi, 60 000 personnes se faisaient vacciner pour la
première fois. L’interview du chef de l’Etat a fait le buzz dans la presse internationale et nationale et chez les politiques.

Dans la Loire, le vice-président déchu des LR, Gaël Perdriau, ne manque pas une occasion de travailler sa stature nationale.
Dans un communiqué, il dénonce « le manque de préparation du gouvernement ainsi que des oppositions qui veulent faire des coups ». Avant de souhaiter que « la raison et la sagesse l’emporte ». Quant au député Génération S, Régis
Juanico, il regrette l’attitude d’un chef de l’Etat » qui jette de l’huile sur le feu et monte les uns contre les autres « . Il va jusqu’à s’interroger sur le bien fondé de voter ce projet de loi. Qu’il n’a d’ailleurs pas voté. Quant aux LR, un tiers s’est abstenu, un tiers a voté pour et un tiers contre.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com