Partager cet article :

JeanLou Vivier originaire de Saint-Chamond,  retraité de l’Éducation nationale, et amoureux des mots va nous éclairer cette fois-ci, sur les “Couramiauds” et les histoires du Gier.

Dans le beau lexique de S. Bertholon 1927

En 1907, c’étaient des saprés môgneux* les pilotes de la course de côte de La Valla, y fallait pas lanterner* sur la route en terre, passeque ça virolait* hardi petit dans les fougères avant Luzernod … Le Pilat affreux ce que c’est joli!

 

môgneux:  costaud

lanterner: agir mollement

viroler: de nombreux virages