Rive-de-Gier lutte contre le gaspillage

Rive-de-Gier lutte contre le gaspillage.
La commune est en guerre contre le gaspillage alimentaire dans les cantines scolaires. Cette action a tout d’abord commencé par une sensibilisation des enfants et du personnel des cantines. On s’est ensuite appuyé sur la loi Egalim pour établir une politique de réduction des déchets.

La décision d’utiliser 50% de produits bio a été prise dans la foulée. Puis le nombre de composants par repas est passé de 5 à 4. Un diagnostic de l’expérience a alors été dressé dans deux écoles.Aujourd’hui, chaque école est dotée d’une commission ad hoc pour poursuivre l’amélioration.

Une supérette connectée à Saint-Joseph.
La décision vient d’être prise lors du dernier conseil municipal de la commune. Le futur équipement sera implanté à l’entrée du village. La supérette connectée sera ouverte 24 heures sur 24 et proposer uniquement des produits de première nécessité à l’exception des boissons alcooliques, des produits surgelés et des légumes.

On y trouvera quand même 250 produits de dépannage L’ouverture est prévue au second trimestre 2023 et cette installation évitera aux habitants de redescendre sur Rive-de-Gier même si les produits seront un peu plus chers. La supérette sera installée dans un conteneur de bateau recyclé.

La Loire soutient toujours l’Ukraine.
Depuis 300 jours maintenant qu’a commencé l’invasion de l’Ukraine, la Loire accueille de nombreux réfugiés ukrainiens, essentiellement des maires et de jeunes enfants. Les associations humanitaires se sont mobilisés et des associations dédiées ont été créées. Pour sa part, l’association PHF, pompiers humanitaires français de Saint-Etienne prépare l’envoi dès janvier d’une brigade mobile de soins pour venir en aide aux victimes des destructions russes Une présentation de cette unité aura lieu, le 16 janvier à l’état major du SDIS Loire.