Restauration au Steel : comment attirer une nouvelle clientèle ?

Si Steel a enregistré quelque 5 millions de visiteurs en 2021, il semble que ceux-ci sont en partie des badauds qui ne s'arrêtent pas dans les restaurants

Sécurité dans les centres commerciaux.
Le récent procès d’un extrémiste musulman qui avait proféré des slogans au Géant Casino de Montheiu a rappelé que les centres commerciaux peuvent être des lieux de délinquance et de terrorisme.

Des plans de sûreté des centres commerciaux sont mis au point par les pouvoirs publics en vue de les sécuriser au maximum. Récemment, le principal centre commercial de la Loire, celui de Villars vient de signer une convention de sécurité en mairie de Villars et en présence de la préfète, du directeur départemental de la sécurité publique, du procureur de la République.

La menace terroriste est désormais prise en compte dans le nouveau document. Le centre commercial de Villars est considéré comme relativement sûr comparé à Centre deux qui a enregistré mille interpellations en 2021.

Projets municipaux à Montreynaud.
Le 4 janvier s’est tenu une réunion publique en visio au cours de laquelle la municipalité stéphanoise a présenté son projet de rénovation du quartier de Montreynaud. Il fut notamment question d’une campagne de déconstruction et de réhabilitation . Les participants peu
nombreux retiendront surtout le projet social d’accompagnement qui prévoit trois embauches pour encadrer des activités culturelles et sportives pour toutes les tranches d’âge. Le chantier de Montreynaud va mobiliser un budget de 50 millions avec le soutien de l’ANRU,
l’agence nationale de rénovation urbaine.

Pour l’opposition, Pierrick Courbon a pris bonne note du projet en regrettant le manque de concertation dans les conseils de quartier.

Les restaurants de Steel s’interrogent.
Le site internet de la radio indépendante, Activ, a mené une enquête sur le pôle de restauration du centre commercial Steel.

Si Steel a enregistré quelque 5 millions de visiteurs en 2021, il semble que ceux-ci sont en partie des badauds qui ne s’arrêtent pas dans les restaurants nombreux et divers.  Le lieu a déjà noté une fermeture et la plupart des restaurateurs regrettent le manque de clientèle et de fidélité.

Plusieurs professionnels, dont le fils de Michel Thiollière, qui exploite une enseigne, aimeraient un meilleur accès du site par les transports en commun.  D’autres suggestions ont été émises pour tenter d’attirer une vraie clientèle.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com