Partager cet article :

32,3 % des enfants de la Région AURA sont doublement vaccinés.
A l’approche de la rentrée scolaire, la préfecture de la Loire et l’agence régionale de santé invite parents et enfants à se faire vacciner. Les 12/17 ans disposent de nombreux créneaux dans les centres de vaccination de la Loire et notamment au vaccinodrome de Saint-Etienne.

Dans les jours à venir, des créneaux horaires sont disponibles, le 23 août à Rive-de-Gier, le 24 au Chambon-Feugerolles, le 25 à Montbrison, le 26 à nouveau au Chambon-Feugerolles, le 27 à, nouveau à Rive-de-Gier, le 28 à Saint-Chamond et le 30 à Saint-Paul-en-Jarez. D’autres rendez-vous sont déjà programmés du 2 au 11 septembre et il sera aussi possible de se faire vacciner le 28 août dans plusieurs centres commerciaux du département.

C’est le Roannais qui connaît le plus faible taux d’incidence du Département.

Le Chambon-Feugerolles travaille sa transition écologique.
Il y a déjà plusieurs années que la commune de l’Ondaine a transformé une de ses anciennes stations de traitement des eaux usées en centrale hydroélectrique. Grâce à cette transformation, 56 tonnes de CO2 sont économisées chaque année. Et la commune poursuit sa mutation énergétique en installant une ombrière photovoltaïque sur le parking de sa piscine municipale.

Cette installation permettra d’alimenter en électricité 170 foyers. Mais, le photovoltaïque ne fait pas toujours l’unanimité. Ainsi, à Montrond-les-Bains, un projet crée une polémique qui divise les habitants.

Un conseil de développement à Roanne.
Alors que Saint-Etienne-Métropole se hâte lentement, un conseil de développement représentant la société civile a été mis en place dans l’agglomération. L’instance de démocratie participative comprend 50 membres, tous bénévoles. Ceux-ci devront évaluer les projets envisagés par les élus communautaires.

Le conseil de développement respecte la parité et comporte des représentants citoyens et de la vie associative ainsi que des personnes qualifiées. Son installation officielle aura lieu à la rentrée de septembre. Ce conseil sera présidé par le maire de Pouilly-Les-Nonains qui ne fait pas partie de cette intercommunalité.

Un tel geste a été apprécié par l’opposition au président Nicolin.