Partager cet article :

À l’occasion du second tour des élections départementales sur le canton Saint-Etienne 5, les électeurs ont fait le choix de placer notre équipe de la « La Loire en Commun » avec Marie-Michelle Vialleton, Christian Imbert et Mireille Papin largement en tête du scrutin, avec 61% des voix exprimés face aux candidats soutenus par le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau.

Nous souhaitons remercier les habitants de Saint-Priest-en-Jarez, de Saint-Jean-Bonnefonds, de Terrenoire, Monthieu, Le Soleil et Montreynaud pour leur confiance renouvelée après six ans de mandat à leurs côtés.

Nous aurions souhaité un niveau de participation plus élevé qu’au premier tour, malheureusement, le fiasco de la distribution par Adrexo des professions de foi des candidats qui ne sont parvenus quasiment dans aucune boite à lettre est un pur scandale démocratique.
Le gouvernement devra rendre des comptes sur cette « bérézina » en matière d’organisation des plis électoraux adressés aux électeurs.

Dans la première circonscription de la Loire, le résultat remarquable d’Arlette Bernard et Pierrick Courbon sur le canton de Saint-Etienne 3 réélus très largement avec 55, 5% des voix face aux maires de Roche-la-Molière, de Saint-Genest-Lerpt et face à la deuxième adjointe du maire de Saint-Etienne confirme la très belle résistance de notre territoire face à la déferlante bleue dans le département.

Les candidats de la gauche et des écologistes obtiennent 53% des voix sur les trois cantons de la première circonscription de la Loire.
Le maire de Saint-Etienne qui s’est engagé fortement auprès des candidats de son « équipe municipale » en apposant sa photo sur tous les tracts de campagne dans les cantons Saint-Etienne 3 et 5 et qui avait fait un lien direct entre les résultats du scrutin aux élections départementales et le soutien à sa politique municipale subit également un cinglant désaveu aux élections régionales avec sur la ville de Saint-Etienne un score inférieur de dix points de son candidat Laurent Wauquiez et avec le rassemblement de la gauche et des écologistes autour Fabienne Grébert qui fait jeu égal avec 45% des voix.

Moins nombreux au sein de Conseil Départemental de la Loire, nous continuerons avec Pierrick Courbon, Arlette Bernard, Jean-Jacques Ladet et Brigitte Dumoulin à exercer notre mandat d’élu dans le cadre d’une opposition constructive et vigilante face à une majorité départementale pléthorique qui nécessite des contre-pouvoirs.

Régis Juanico
Député de la Loire
Conseiller départemental de la Loire