Partager cet article :

L’audience radio est en baisse en France et dans la Loire.
Pendant longtemps, la radio a été considérée comme le média le moins coûteux et le plus efficace. Sans doute avec le numérique qui a transformé nos téléphones en sources d’information, le média radio recule dans notre pays. Dans la Loire, l’audience des radios fait l’objet d’un sondage annuel de l’institut Médiamétrie fin juillet.

Le verdict vient de tomber et confirme certaines statistiques nationales comme le déclin continue à la station Europe 1 en pleine crise avec de nombreux départs. La crise sanitaire n’est sûrement pas pour rien dans l’arrivée de France Info à la première place des radios ligériennes, suivie de sa sœur de Radio France, France inter et de la station musicale des années 80, NRJ. L’autre grande surprise de cette édition 2021 du sondage annuel est le recul conséquent des radios locales indépendantes comme Activ et Scoop. Les deux stations enregistrent de véritables contre-performances malgré leur présence sur le territoire avec l’info locale, des animations, des jeux. On notera aussi une remontée de RMC et de France Bleu dont la progression est lente malgré des moyens publics importants.

Les choses changeront peut-être avec l’arrivée prochaine dans la Loire du mode de diffusion DAB qui permettra d’augmenter le nombre des fréquences.

Des ruches urbaines bientôt dans le Gier.
La mode des ruches urbaines se poursuit dans le sud Loire. Depuis plusieurs années maintenant, des ruches ont été implantées sur le toit de l’opéra de Saint-Etienne. Certains apiculteurs constatent même que les abeilles s’épanouissent mieux dans certains milieux urbains que dans des zones rurales infestées d’engrais chimiques.

Dans le quartier du stade Geoffroy Guichard à Saint-Etienne, l’entreprise ENEDIS, distributrice d’électricité produit son propre miel sur un terrain lui appartenant. Dans la préfecture de la Loire, on trouve également des ruches  dans le parc de Montaud. A 12 kilomètres, à Saint-Chamond, l’office public HLM, Habitat Métropole, né de la fusion des offices HLM du sud Loire, réfléchit à une implantation de ruches dans le quartier de Fonsala.

Ces ruches ne devraient pas être installées sur les toits car des abeilles ont été récemment agressées par des frelons asiatiques. Un spécialiste recherche d’autres sites.

Crise sanitaire : attention aux bombes à retardement.
Avec une collègue, le député stéphanois Régis Juanico, très branché sur les questions sportives, vient de remettre un rapport parlementaire sur les « ravages de la sédentarité » observés après le premier confinement. Le comité d’évaluation des politiques publiques a constaté que de nombreux adultes et enfants avaient abandonné toute pratique sportive au profit de jeux vidéo et autres occupations devant les écrans.

Des phénomènes de surpoids ont été observés.. Il apparaît urgent de planifier un retour progressif à une activité sportive. 18 propositions concrètes ont été émises par les deux parlementaires.
Cette inactivité physique a parfois été accompagnée de troubles psychiques nés de l’inactivité et d’une baisse du moral de nombreux habitants.