Partager cet article :

C’est depuis hier un des chantier du centre ville, l’Eden vit ses dernières heures comme bâtiment de pierre

C’est en 1938 que le lieu devient un cinéma permanent, mais cet ancien complexe de 6 salles, l’Eden, dont l’histoire remonte à 1882, année de l’inauguration du bâtiment qui était à l’époque théâtre.

La salle comporte alors un parterre, un promenoir, trois balcons et des loges, en devenant également un cinéma le lieu poursuit son activité de théâtrale et de music-hall. Les premières projections cinématographiques ont eu  lieu dès 1903.

Tout d’abord avec une salle unique qui comporte 1450 places, elle va fermer ses portes pour plusieurs années le 10 juin 1968. En 1973, l’immeuble est racheté par Jean-Pierre Lemoine, membre fondateur du circuit UGC et responsable de celui-ci pour la région Rhône-Alpes. Il décide de créer un complexe de six salles, qui conserve le nom « Eden », et qui va ouvrir ses portes le 29 avril 1974. Avec un total de 1158 places pour les 6 salles.

Avec une programmation très commerciale, le complexe connaît une longue période de prospérité jusqu’en 1992.

Ensuite la fréquentation chute, et le lieu souffre de l’absence de travaux de rénovation, que le nouveau propriétaire – en place depuis 1989, ne juge pas nécessaire d’effectuer. A la fin mars 2003, un avis défavorable de la commission de sécurité est rendu en raison de système de sécurité et de protection incendie défectueux.

Les mises aux normes nécessaires n’ayant pas été réalisées, l’Eden ferme définitivement ses portes le 29 avril 2003.

Saint-Etienne bientôt dans le jardin d’Eden….