Quel nouveau visage pour le quartier Tarentaize ?

Quel nouveau visage pour le quartier Tarentaize ?
La présentation par la majorité municipale du projet de ce quartier stéphanois est prévue pour le 20 janvier dans le nouvel équipement culturel de la Comète. Une première réunion a eu lieu avec des adjoints thématiques et des techniciens territoriaux en présence d’une trentaine d’habitants. Plusieurs résidents ont insisté sur les difficultés de stationnement du quartier.

La rénovation de l’habitat a été le thème majeur de l’échange si on exclut les incivilités qui sont le lot commun de toutes les réunions de quartiers de Saint-Etienne.
Le quartier doit aussi connaître de rénovations thermiques. Un important dossier concerne le réaménagement de l’ancien siège de la sécurité sociale. Le verdissement et la piétonisation seront aussi abordés.

MERCI PAT FRANCON POUR AVOIR CONTRIBUE AUX 213 000 VUES POUR 2021

Les droits audiovisuels dans le sport.
A quelques semaines des Jeux olympiques d’hiver de Pékin et à trois ans des JO de Paris, Régis Juanico s’exprime de plus en plus souvent sur l’épineux dossier des droits audiovisuels dans le sport depuis le fiasco Médiasport.

En ce dernier jour de l’année 2021, le parlementaire de gauche signe une tribune argumentée dans les colonnes du Monde. Il alerte en premier sur les risques qu’il pressent d’une privatisation accrue des grandes compétitions sportives internationales et des tentatives de captation par des conglomérats. Il souhaite que les États membres de l ‘union européenne s’emparent de ce dossier avant qu’il ne soit trop tard Il demande des mesures de consolidation des droits audiovisuels et il propose cinq mesures techniques concrètes dont la mise en place d’un service public de diffusion.

Le coup d’un grand service.
Le service départemental d’incendie et de secours, dont personne ne remet en cause l’existence, pèse un budget de 26 millions d’euros. Ce budget vient d’être voté lors de la dernière session du conseil départemental de l’année 2021. A cette occasion, les élus de gauche se sont abstenus.

Le budget du SDIS est pris en charge à 46% par le département de la Loire alors que la plupart des départements français accordent 50%. C’est cette disparité que la gauche a voulu mettre en avant. Il y a aussi une inégalité de versement des communes. Ainsi, Saint-Etienne verse 70 euros par habitant. La participation des autres communes évolue entre 14 à 40 euros par habitant.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com