Politique de gestion des arbres et des végétaux à Saint-Etienne

Voici une des questions Orale déposée par le groupe « Saint-Etienne Demain »Isabelle DUMESTRE, François BOYER, Pierrick COURBON, Ali RASFI, Laetitia VALENTIN au conseil municipal du lundi 22 novembre 2021

Depuis plusieurs semaines, de nombreux abattages d’arbres ont été constatés dans différents lieux et espaces publics de notre ville, sans que les riverains et les élus des quartiers concernés ne soient informés des raisons de ces opérations.

Nous ne pouvons que déplorer ce manque de communication et de transparence sur un sujet crucial qui relie des enjeux environnementaux et sociétaux. Il s’agit d’arbres et de végétations, hérités de nos parents, et que nous devons préserver pour nos enfants.

L’échelle d’un mandat d’élu municipal, de six années, n’est pas comparable aux temps de croissance d’un arbre et du développement de ses bienfaits pour notre biodiversité, avec plus de 80 années avant qu’il ne commence à stocker réellement du carbone. Cette précision est importante avant d’écouter votre réponse, qui reviendra certainement sur la plantation de 4 000 arbres et les 50 000€ de budget dédié par an.

Il ne s’agit ici pas de la même temporalité.

Pourquoi coupons-nous, sans aucune concertation, des arbres qui constituent notre patrimoine végétal commun ? Les seuls enjeux de sécurité liés à des arbres considérés comme « malades », souvent mis en avant, ne semblent pas systématiquement coïncider avec l’état des arbres abattus.

Afin que ce sujet ne devienne pas clivant et qu’il puisse engager les habitants de Saint-Etienne et l’ensemble des élus, de la majorité comme de l’opposition, des éclaircissements sont nécessaires pour comprendre la gestion des arbres et des végétaux à Saint-Etienne.
Ainsi, Monsieur le Maire, pourriez-vous organiser une présentation des services concernés par l’élagage et les paysages, et potentiellement réaliser un document définissant précisément le cahier des charges, l’organigramme, le rôle des équipes internes et des prestataires externes ainsi que le contact des interlocuteurs dédiés à cette politique publique ?

Pour un tel enjeu, la communication et la concertation semblent indispensables.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com