Tout ce que vous devez savoir sur le point mort en voiture

Qui parmi nous n’a pas été tenté, un jour, de laisser filer sa voiture en point mort sur une descente ? Vous sentez cette petite sensation de liberté, la voiture qui semble rouler d’elle-même, comme une feuille portée par le vent. Cependant, l’usage du point mort n’est pas aussi simple et anodin qu’il n’y paraît. Ce concept, malgré sa simplicité apparente, renferme une multitude de nuances qu’il est crucial de comprendre pour une conduite en toute sécurité.

Aujourd’hui, nous allons démystifier le point mort, débunker les idées reçues, et dévoiler les véritables enjeux autour de son utilisation.

Qu’est-ce que le point mort d’une voiture ?

Ah, le point mort ! Ce petit mot qui, malgré sa simplicité, renferme une multitude de nuances quand on parle de voiture. Le point mort, pour faire simple, c’est la position dans laquelle se trouve votre boîte de vitesses lorsque aucun rapport n’est engagé.

C’est un état d’équilibre, où le moteur et la boîte de vitesses sont déconnectés.

Quelle est l’utilité d’un point mort ?

Il est extrêmement utile, voire indispensable. Par exemple, lors d’un arrêt, votre voiture doit être mise au point mort pour éviter de caler. Le point mort permet d’économiser le carburant lors des arrêts prolongés, car il permet au moteur de tourner sans résistance.

Les idées reçues sur le point mort

Maintenant, passons aux mythes autour du point mort. Certains pensent qu’en mettant leur voiture au point mort en descendant une pente, ils économiseront de l’essence. C’est une idée reçue ! En réalité, votre véhicule consomme plus de carburant en point mort qu’en laissant une vitesse engagée, car le moteur doit fournir un effort pour rester en marche.

Alors, gardez votre pied loin du levier de vitesse lors de vos descentes !

Utilisez le frein moteur plutôt que le point mort

L’un des plus grands amis de tout conducteur respectueux de son véhicule et soucieux de sa sécurité est sans conteste le frein moteur. Mais en quoi consiste le frein moteur ? C’est tout simplement l’utilisation judicieuse de la boîte de vitesses pour ralentir le véhicule sans nécessairement faire appel aux freins.

Lorsque vous descendez une pente, par exemple, au lieu de mettre la voiture au point mort et de la laisser filer à toute allure, rétrogradez vers une vitesse inférieure. Ainsi, l’énergie cinétique du véhicule est utilisée pour maintenir le moteur en marche sans consommer d’essence, tout en ralentissant le véhicule.

Cette pratique vous permet d’économiser vos plaquettes de frein, tout en gardant un contrôle optimal du véhicule. Il est donc préférable d’utiliser le frein moteur dans la plupart des situations pour une conduite plus sûre et économique.

Les risques de trop utiliser le point mort

Le point mort est-il un danger pour vous et votre véhicule ? Il peut l’être si vous ne l’utilisez pas correctement. Comme nous l’avons mentionné précédemment, l’idée de rouler en point mort pour économiser du carburant est un mythe. Au contraire, cela peut être dangereux.

Lorsque vous roulez en point mort, vous perdez une grande partie du contrôle de votre véhicule. Par exemple, si vous devez soudainement accélérer pour éviter un obstacle, votre voiture ne répondra pas immédiatement car elle est en point mort.

De plus, rouler en point mort sur une descente longue ou abrupte peut surchauffer et user prématurément vos freins, car ils sont les seuls à contrôler la vitesse du véhicule.

Les normes du code de la route insistent sur le fait que le conducteur doit toujours avoir le contrôle de son véhicule, ce qui n’est pas le cas en point mort donc faites attention !

Le point mort n’est pas seulement un levier sur votre boîte de vitesses ou une astuce pour économiser du carburant. C’est un concept fondamental dans la conduite d’un véhicule qui, bien compris et bien utilisé, peut vous aider à conduire de manière plus sûre et plus économique. Rappelez-vous que la sécurité est primordiale sur la route.

Alors, utilisez le point mort de manière judicieuse et privilégiez toujours le frein moteur pour maintenir le contrôle de votre véhicule.

C’est votre responsabilité en tant que conducteur, non seulement envers vous-même, mais aussi envers les autres usagers de la route.

5/5 - (11 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *