Comment passer les vitesses et rétrograder ? On vous explique tout !

passer les vitesses

Conduire peut être une bonne comme une très mauvaise expérience selon vos capacités. L’un des aspects cruciaux de cette expérience réside dans l’art de passer les vitesses. Que vous soyez un conducteur débutant ou confirmé, améliorer la fluidité de votre passage de vitesses peut transformer votre voyage du tout au tout.

Quand passer les vitesses au bon moment

Une fois que vous avez démarré le véhicule, il est recommandé de passer rapidement de la première à la deuxième vitesse.

Pour les voitures diesel, cela devrait se faire à environ 1800 tr/min, tandis que pour les voitures essence, le passage de vitesse devrait se faire à environ 2200 tr/min.

En moyenne, le changement de vitesses de la 3ème, 4ème et 5ème se fait tous les 10km/h

  • 3ème à 30km/h
  • 4ème à 40km/h
  • 5ème à 50km/h

Bien évidemment, cette règle n’est pas universelle, si votre véhicule est puissant, pas besoin de passer la 5ème à 50 km/h.

Pour ralentir le véhicule, il est préférable de ne pas rétrograder, mais plutôt de rester sur le même rapport de vitesse. Relâchez la pédale d’accélérateur, puis effectuez un changement de vitesse de la quatrième à la deuxième.

L’importance du passage des vitesses

Le passage des vitesses est l’essence même de la conduite. Sans une transmission efficace, la puissance du moteur serait inutile. La boîte de vitesses est le cœur battant de votre véhicule, orchestrant la danse harmonieuse entre le moteur et les roues.

Bien sûr, il y a des cas particuliers ou vous n’avez pas besoin d’embrayer comme par exemple sur de longs trajets sur l’autoroute guidés par

Le levier de vitesses est votre point de contact principal pour contrôler la transmission. Pour passer les vitesses comme un pro, vous devez apprendre à synchroniser l’action de votre main droite sur le levier avec l’embrayage et l’accélérateur.

Les secrets de l’embrayage

L’embrayage est le grand chef d’orchestre de la transmission. En appuyant sur la pédale d’embrayage avec votre pied gauche, vous désengagez temporairement le moteur de la transmission pour passer à une vitesse supérieure ou inférieure.

Maîtriser l’embrayage nécessite un peu de pratique, mais une fois que vous avez le coup, vous pouvez passer les vitesses avec la précision d’un horloger suisse.

Les étapes pour une rétrogradation en douceur

Rétrograder est un autre aspect essentiel de la conduite. C’est particulièrement utile lorsque vous devez ralentir ou arrêter votre véhicule. Les conseils suivants vous aideront à rétrograder en douceur, minimisant ainsi l’usure de votre boîte de vitesses.

  • Lâchez l’accélérateur jusqu’à que votre moteur “s’engorge”
  • Ne rétrogradez pas si le régime de votre moteur est trop haut

Passer les vitesses sur une moto : le rôle du sélecteur et de la chaîne

Le passage de vitesses sur une moto est une question de synchronisation et de précision, le sélecteur et la chaîne y jouant des rôles essentiels.

Le sélecteur de vitesse est le levier que vous actionnez avec votre pied gauche pour changer de vitesse. Sa fonction est de déplacer la chaîne de la transmission à l’intérieur de la boîte de vitesses, ce qui permet d’engager les différentes vitesses.

Le sélecteur fonctionne généralement selon un schéma de changement de vitesses “1 en bas, le reste en haut”. Cela signifie que vous poussez le sélecteur vers le bas pour passer à la vitesse inférieure et le soulevez pour passer aux vitesses supérieures.

La chaîne de la transmission, quant à elle, est l’élément qui transfère la puissance du moteur à la roue arrière de la moto. Lorsque vous changez de vitesse, le sélecteur déplace cette chaîne, qui à son tour fait tourner les engrenages à l’intérieur de la boîte de vitesses pour engager la vitesse souhaitée.

Il est essentiel de maintenir la chaîne propre et bien lubrifiée pour assurer une transmission en douceur et prolonger la durée de vie de la boîte de vitesses. Un entretien régulier de la chaîne est donc crucial.

La synchronisation entre l’action du pied sur le sélecteur, le déplacement de la chaîne et l’action de la main sur l’embrayage est la clé pour passer les vitesses en douceur sur une moto.

Ne vous précipitez pas dans ce processus. Prenez le temps de sentir quand le moteur est prêt pour le changement de vitesse – généralement lorsque le régime moteur atteint un certain niveau – et actionnez alors le sélecteur de manière décisive mais contrôlée.

Le passage de vitesse est une danse harmonieuse entre le conducteur et la machine. Avec la bonne technique et un peu de pratique, vous pouvez transformer votre conduite en une symphonie de puissance et d’efficacité.

4/5 - (11 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *