L’urbanisme des années 90 va-t-il encore frapper Saint-Etienne ?

⇒ Communiqué reçu du groupe des  élu·es écologistes : Germain Collombet, Danielle Teil, Jean Duverger, Julie Tokhi, Olivier Longeon

La majorité municipale vient de rendre public son projet d’aménagement de la place Waldeck-Rousseau. Ce projet ne répond ni aux enjeux urbains actuels, ni aux attentes des Stéphanoises et des Stéphanois qui se sont exprimés lors des consultations publiques.

En 2019, la municipalité a conduit une grande consultation sur le projet dit « coeur d’histoire ». Les attentes exprimées par les habitantes et les habitants étaient claires : un espace de vie apaisé, avec plus de verdure, plus d’eau, plus de places pour les piétons et les cyclistes.

Ce nouvel aménagement n’a rien de novateur, il appartient même au siècle d’avant. Les pavés autobloquants sont remplacés par un dallage de pierre qui renforce la minéralité de la place. On ne sait pas si tous les arbres existants seront conservés. Certes, l’eau arrive, mais dans un petit bassin réduit à quelques nénuphars. Aucune réflexion simultanée n’est conduite sur le Cours Victor Hugo qui continuera donc d’amener du bruit et de l’insécurité pour les piétons. Ce n’est pas en décorant la ville à coup de panneaux “zone 30” que la majorité municipale rendra le centre-ville aux promeneurs !

Et une fois de plus, comme souvent lorsque la Municipalité mène une concertation publique, le projet final est le même que celui évoqué avant la consultation des riverains. Qu’en est-il de la prise en compte des demandes des usagers ? Quand l’équipe en place va-t-elle cesser de piétiner la parole des citoyennes et des citoyens ? Les personnes qui prennent de leur temps pour participer aux réunions d’information, aux consultations publiques, aux concertations, méritent toute la considération des élu·es, c’est la moindre des choses.

La ville doit revoir son projet et le verdir : les enjeux climatiques, les demandes exprimées par les habitantes et les habitants doivent impérativement être pris en compte. Les écologistes stéphanois avaient proposé le plan façade, aujourd’hui ce plan montre ses résultats pour la satisfaction des habitants et des visiteurs. Aujourd’hui, les écologistes restent attachés au remaniement du quartier des Ursules. Pour le dynamisme de notre ville, un centre accueillant est nécessaire. Le centre de Saint-Etienne mérite l’excellence.

si la mairie veut nous répondre meme si on a pas de carte de journalistes ….comme les autres « blogs reconnus »

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com