Partager cet article :

A l’heure où nous prenons connaissance du décret 2021-251 portant convocation des collèges électoraux pour procéder à l’élection des conseillers départementaux, l’UDI de la Loire, par la voix de son Président Lionel Boucher, sollicite Madame la Préfète sur l’extension du dispositif de « machines à voter » sur le département,  proposant de faire de la Loire  un territoire d’expérimentation, à l’image de ce qui existe avec réussite sur la commune de Saint-Chamond.

« Parce que la nature même des partis politiques est de veiller à la bonne marche de la démocratie », Lionel Boucher a tenu à souligner auprès de Madame la Préfète, l’intérêt  des machines à voter dans le cadre de la pandémie de la Covid 19 que traverse notre pays.

Alors qu’une incertitude plane encore sur la tenue même des échéances régionales et départementales, comment envisager la nécessaire mobilisation des électeurs et des scrutateurs, pour l’expression de la démocratie ?

Il semble en effet difficile d’imaginer les opérations de vote et de dépouillement sous une forme traditionnelle au mois de juin.

 

Conformément à l’article L. 57-1 du code électoral, les machines à voter peuvent être utilisées dans les communes de plus de 3 500 habitants figurant sur une liste fixée, dans chaque département, par arrêté préfectoral. Elles doivent être d’un modèle agréé par arrêté du ministre de l’intérieur. »