LPI Se loger confirme la dernière place de Saint-Étienne en matière immobilière

Coeur de ville.
La municipalité stéphanoise multiplient les opérations de communication envers la population pour présenter la mue du centre-ville au moment où le groupe immobilier LPI Se loger confirme la dernière place de Saint-Étienne en matière immobilière pour le prix du mètre carré ancien. Celui-ci a progressé de 5,6% au cours des derniers mois mais reste à un peu plus de 1500 euros.

Dans les mesures annoncées, citons l’interdiction aux véhicules de rouler sur le parvis de la Grand Eglise. Dans le même quartier, à deux pas, l’ancien immeuble de la Sécurité sociale poursuit son désamiantage. Le rez-de-chaussée devrait accueillir une partie des archives municipales et diverses ainsi qu’un centre de supervision vidéo. Le reste de l’immeuble sera vendu en appartements. L’environnement de la place Carnot sera revu.

Immobilier : Faut il quitter Lyon pour Saint-Etienne ?

 

Il y a un an, Le Monde du premier juin publiait un dossier du site « meilleurs taux..com »Il en ressort qu’il existe de belles opportunités d’achats d’appartements à Saint-Etienne. A la fin de la crise sanitaire, les investisseurs ont redécouvert la préfecture de la Loire. La ville est qualifiée « comme une des villes les plus hétéroclites de France : le charbon y côtoie le diamant ». Le quotidien présente ensuite ce qu’il appelle des valeurs sûres en citant le cours Fauriel et la place Chavanelle, les places Carnot et Foch. Quant aux prix, ils ont grimpé de 3,3% en un an. C’est donc le moment d’acheter.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com