Lettre ouverte aux membres de la majorité municipale de la Ville de Saint-Etienne du groupe écologiste

Saint-Etienne, le 28 septembre 2022

Madame, Monsieur, élu·e municipal·e appartenant à la majorité de M. Perdriau,

Depuis un mois, un torrent de boue s’abat sur notre ville. Une atmosphère nauséabonde envahit nos rues, nos places et notre conseil municipal. Un climat de suspicion s’est emparé de nos concitoyens. En tant qu’élu·es, nous avons le devoir de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour que notre cité retrouve sa quiétude.

Le conseil municipal du 26 septembre dernier, qui aurait dû être le point d’éclaircissement, ne fut en réalité qu’une mascarade. Le groupe écologiste attendait que M. Perdriau prenne conscience de la gravité de la situation et qu’il prenne ses responsabilités. Des Stéphanois·es sont venus exprimer leur sentiment de stupéfaction et de dégoût sur les marches de la mairie. Malheureusement, votre tête de liste a choisi la voie de l’aveuglement au détriment de la sérénité. Il préfère s’enfermer dans une tour d’ivoire, loin des préoccupations des habitantes et des habitants.

L’obstination de M. Perdriau à ne pas prendre conscience de la gravité du moment entache notre action politique à toutes et tous, au service de Saint-Etienne et ses habitant·es. Les citoyen·es sont de plus en plus nombreux à se détourner des urnes. L’obstination de M. Perdriau donne du grain à moudre au “tous pourris”. Les élu·es écologistes, comme l’ensemble des conseillers municipaux, qu’ils appartiennent ou non à la majorité, ne peuvent tolérer cette situation. Comment, dans cette situation sans précédent, pouvez-vous encore rester dans le statu-quo ?

Il n’est pas question dans nos propos de nous substituer à la justice. Notre demande de retrait de monsieur Perdriau n’est pas une condamnation mais un appel à un acte responsable se fondant sur un profond sens de l’éthique et de la morale politique, tout comme il l’évoquait lui-même, en son temps, de M. Fillon.

Mesdames et Messieurs les élu·es de la majorité, nous faisons appel à votre sens des responsabilités républicaines et vous appelons à vous désolidariser de l’entêtement néfaste de M. Perdriau. Vous ne pouvez pas accepter que votre engagement politique au service de la ville soit avili par l’ambition d’une seule personne. Nous savons que neuf d’entre vous ont déjà fait part de leur mécontentement. Malheureusement, cela ne s’est pas traduit publiquement lundi dernier, lors du dernier conseil municipal. Nous vous demandons solennellement de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour que Saint-Etienne sorte rapidement de cette situation intenable.

Dans l’attente de vos décisions et actions pour le retour de la sérénité à Saint-Etienne et sa Métropole, nous vous adressons nos salutations républicaines.

Germain Collombet, Danielle Teil, Jean Duverger, Olivier Longeon, Julie Tokhi

Conseiller·es municipaux et métropolitains de Saint-Etienne

—–
Julie Tokhi
Coprésidente du groupe Le Temps de l’Ecologie
Conseillère municipale, ville de Saint-Etienne
Conseillère Saint-Etienne Métropole

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com