Les villes où le pouvoir d’achat dégringole, c’est tout particulièrement le cas à Saint-Etienne

Ces villes où le pouvoir d’achat dégringole !
C’est le titre d’une récente tribune de RTL s’appuyant sur une enquête annuelle de Meilleurs Taux sur l’immobilier en France depuis la hausse des taux d’intérêts bancaires. L’observatoire de Meilleurs Taux a noté une montée des prix de l’immobilier dans les villes moyennes. les deux phénomènes conjugués de la hausse des prix et des taux ont une conséquence, celle de la baisse des mètres carrés.

C’est tout particulièrement le cas à Saint-Etienne. Dans cette ville, en une seule année, un acheteur a perdu 27 mètres carrés. Et des villes comme Lyon ou Birdeaux s’en sortent mieux.

Portes ouvertes à la Maîtrise de la Loire.
Des journées portes ouvertes auront lieu, ce 28 janvier, au centre Pierre Boulez de Montbrison, siège de la Maîtrise de la Loire. Cette école de chant accueille des enfants de la sixième à la terminale. Une possibilité d’internat existe pour ceux qui n’habitent pas le Forez.
Les élèves suivent l’enseignement général au collège Mario Meunier.
Après cette journée portes ouvertes, les élèves intéressés pourront passer des auditions les 24 et 25 mars. Certains de ces élèves pourront même se produire avec les chœurs de l’Opéra de Saint-Etienne.

Critique de livre
« Une vie (peu) exemplaire » de Gérard Morlier. Editions du Panthéon.
A l’heure où la France est en pleine crise sociale et où les leaders syndicaux retrouvent le chemin des médias, il est intéressant de lire cette autobiographie d’un militant politique et syndical. On n’est pas obligé de partager les engagements de l’auteur mais son parcours méritait bien un ouvrage de plus de 300 pages.

Tout commence après la seconde guerre mondiale dans une famille qui habite un baraquement dans une ville de Caen anéantie par les bombardements.  C’est donc dans un milieu très modeste que le jeune Gérard passe son enfance et
sa jeunesse. Après son service militaire, il est embauché dans une entreprise. Très vite, il s’engage dans les combats sociaux et politiques au sein de la CGT et du PC et découvre aussi les comportements humains. Il a ensuite la chance de passer un cursus universitaire qui ne fait que renforcer ses convictions et ses actions.

On suit l’auteur dans ses divers emplois et ses combats. Sa vie professionnelle et militante s’achève dans un organisme d’insertion de jeunes délinquants. Le livre se lit d’un trait.