Les grands projets stéphanois

Un procureur stéphanois est en attente.
En cours d’achèvement de son premier quinquennat ligérien, David Charmatz, procureur de la République à Saint-Etienne, vient de prendre connaissance des grandes lignes du plan d’action de la justice révélé, le 5 janvier, par le garde des sceaux.

Avant tout, le procureur est en attente de nouveaux moyens afin de faire face à l’engorgement de la justice. Cette priorité passe, selon lui, par la création de 1500 postes de magistrats, de 2000 postes de greffiers, 2000 d’agents et 2000 de juristes. Sur le plan local, le procureur s’inquiète de la hausse de la mortalité routière.

Les grands projets stéphanois.
Alors que la Cité du design est sous le choc de son déficit abyssal, les autorités municipales ne sont pas avares de communication sur le projet Cité du design 2025. Ce projet a fait l’objet de plusieurs réunions publiques. Il en ressort que le secteur devrait bénéficier d’une végétation et d’un parcours piétonnier avec de nouveaux cheminements.

Il est prévu aussi des constructions et notamment celle d’un hôtel. En ce qui concerne le quartier du Soleil, le maire et sa majorité municipale parlent avec abondance d’un projet de patinoire olympique. Selon nos informations, la Région et le Département ne sont pas chauds pour cofinancer ce projet.

Ces deux sujets font l’objet d’une communication interne alors que ce début d’année est marqué par des annonces d’économies tous azimuts avec la suppression des voeux, la fin des serres municipales et la baisse des subventions aux associations stéphanoises.

En bref.
Un bon salaire pour un élu en retrait.
Plus de 9000 euros brut par mois ! C’est ce que touche le maire de Saint-Etienne et président de la Métropole, confiné dans son bureau à l’hôtel de ville pour parapher quelques documents.

Voeux d’Hervé Reynaud aux forces vives de Saint-Chamond.
Plusieurs centaines d’invités dans la belle Arena de la deuxième ville de la Loire ont assisté hier 6 janvier aux vœux d’Hervé Reynaud aux forces vives de la commune. Après des voeux mobilisateurs, le public a eu droit à un concert de jazz et à des buffets de producteurs locaux.

Serres municipales. Les Verts montent aussi au front.
Il n’y a pas que les syndicats et le groupe Saint-Etienne Demain  qui s’indignent des prochaines fermetures des serres municipales. Dans un article de l’hebdomadaire, l’Essor Loire, les élus verts disent leur désapprobation de cette mesure hâtive. Selon l’hebdomadaire, la ville pourrait mettre en vente cet équipement.

Circulation dans Saint-Etienne.
Le collectif stéphanois « vélo pour tous » déplore l’absence de pistes cyclables au centre de Saint-Etienne et la lenteur des aménagements de voirie. Le collectif demande l’élargissement de la zone 30.