Les écologistes demandent une information claire sur les futurs projets de Saint-Etienne Métropole

Lors du conseil de rentrée de Saint-Etienne Métropole, son président a fait voter un pacte financier de 1,256 milliard d’euros sur 5 ans. Les élu·es écologistes de Saint-Etienne jugent inacceptable le manque d’information de l’exécutif de Saint-Etienne Métropole quant aux projets envisagés au cours du mandat.

Le pacte financier a été présenté comme étant un plan pluriannuel d’investissement qui reprend l’ensemble des projets des communes. A l’occasion de son vote le 30 septembre dernier, une hausse de la fiscalité a été votée pour le financer..

Le groupe des écologistes n’a pas refusé cette augmentation : elle permet par exemple de baisser le prix de certains abonnements de transports publics ou encore de doubler les investissements pour nos rivières et la protection des riverains.

Malheureusement, les conseillers n’appartenant pas au bureau n’ont pas été informés de l’ensemble des projets d’investissements de la métropole. Les écologistes l’ont dit : les conseillers métropolitains sont encore en présence d’un inventaire d’opérations non définies, auxquelles on répartira plus d’1 milliard d’euros sur 5 ans, jusqu’à épuisement des crédits disponibles. Une information claire et transparente est indispensable à la prise de décision en toute connaissance de cause.

Ce jeudi 2 décembre, lors du conseil métropolitain, les élu·es écologistes poseront donc autant de questions que nécessaire. Ils demanderont que ces informations soient portées à la connaissance des habitantes et des habitants, ainsi que la teneur exacte du plan de mandat.

En effet, de nombreux projets qui devront être soumis au vote prochainement et appelant des crédits conséquents n’ont jamais été clairement présentés au Conseil Métropolitain, qui reste pourtant le seul organe décisionnel. On peut citer :

– Les investissements transports

– La nouvelle patinoire à Saint-Etienne, citée plusieurs fois dans les décisions du bureau mais jamais présentée en conseil métropolitain

– La réorganisation de la Cité du Design et la transformation du quartier manufacture en Cité du Design 2025, dont nous avons pris connaissance par voie de presse

– La création d’un Parc à la Doa au Nord de Saint-Etienne, évoquée mais jamais présentée

– L’agrandissement du Musée d’Art Moderne et Contemporain.

Le groupe des élus écologistes souhaite que les ressources supplémentaires dégagées soient utilisées au mieux pour construire le monde de demain, plus résilient et capable de redonner à chacune et chacun confiance en l’avenir.

C’est l’occasion de répondre aux bouleversements climatiques en cours et d’investir dans une transition écologique ambitieuse.

      ⇒ Germain Collombet, Danielle Teil, Jean Duverger, Julie Tokhi et Olivier Longeon

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com