Législatives : c’est dimanche

Brèves législatives.
La NUPES bien placée sur la troisième.
Plusieurs observateurs de la vie politique sont persuadés que le duo de la NUPES sera au second tour dimanche prochain. Vincent Bony et sa suppléante vient d’avoir le soutien du maire de Doizieux, Jean-Philippe Porcherot. Leur programme comprend la création d’une allocation « autonomie jeune » de 1063 euros pour une personne seule.

Des soutiens de poids pour Quentin Bataillon.
Déjà soutenu par le maire de Saint-Genest-Lerpt, Christian Julien, et l’ancien député et adjoint, Jean-Pierre Philibert, Quentin Bataillon, candidat Ensemble dans la première circonscription , vient de sortir un nouveau document de campagne. Le jeune homme y enregistre le soutien de la première ministre, Elisabeth Borne et des ministres Bruno le Maire, Gérald Darmanin, Gabriel Attal

Sérénité de François Rochebloine.
Le suppléant d’Emmanuel Mandon, candidat de la majorité présidentielle dans la troisième circonscription, estime avoir ses chances de figurer au second tour. Et, dans cette perspective, il l’espère l’emporter face à la gauche mélenchoniste.

PRG. 5 sur  6.
Avec peu de chances de faire de bons scores, le parti radical de gauche sera présent dans 5 circonscriptions ligériennes. Les candidats y affirment leur volonté de ne pas laisser le monopole de la gauche à la NUPES. Cette présence peut aussi être intéressante pour le finances du parti.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com