Partager cet article :

La nouvelle alliance du groupe Casino.
Après trois ans de coopération avec le groupe nordiste Auchan, Métro, Dia, le groupe stéphanois de grande distribution Casino vient de signer un accord avec Intermarché pour les cinq prochaines années. Cet accord est valable pour les enseignes implantées en France comme à l’étranger. Les deux signataires pèsent ensemble 22,4% du marché français.

Cette coopération nouvelle porte sur une centrale d’achat commune, essentiellement sur les grandes marques nationales et internationales comme Coca Cola à l’exception de produits agricoles.

Depuis quelques années, Casino se sépare de ses magasins Leader Price et joue surtout la carte de la proximité avec les magasins Vival et la nouvelle marque Casino Tout près dont une supérette vient d’ouvrir 7 jours sur 7 à l’Etrat. Dans le même temps, les hypermarchés Casino ouvrent des corners en leur sein pour accueillir d’autres distributeurs comme C A et Claire au Géant de Monthieu..

Les candidatures commencent à arriver.
Pour les Régionales, la « maison commune » de la Macronie a décidé de jouer la carte de la jeunesse. Le chef de file régional, le député chef d’entreprise Bruno Bonnell a désigné pour conduire la liste ligérienne le jeune Quentin Bataillon. Agé de 27 ans, le jeune Forézien, conseiller municipal à Feurs, a déjà été attaché parlementaire de deux eurodéputés LR dont Jérôme Lavrilleux qui comparaîtra dans la prochain procès Bygmalion de Nicolas Sarkozy.

Aujourd’hui, le jeune politique est secrétaire des députés du parti AGIR à l’assemblée nationale. Dans le Loire, Agir est animé par Eric Berlivet et regroupe des personnalités comme Michel Thiollière et André Mounier, Jean Joumard et Pierre-Jean Rochette. La liste devrait aussi comprendre des candidats MODEM. Du côté des départementales, le professeur Michel Debout, ancien patron du PS Loire, animateur de la fondation Jaurès,  sera candidat dans le sixième canton de Saint-Etienne. Dans le Forez, on s’achemine vers un binôme entre Sylvie Bonnet, suppléante du député Dino Cinieri et Eric Lardon, maire de Saint-Marcellin-en-Forez et ancien conseiller régional LR. De son côté, Eric Berlivet se prépare à entrer en campagne sur son canton en utilisant au maximum son expertise des réseaux sociaux..

La gauche aussi prépare les régionales dans la Loire.
L’ancienne ministre de l’éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, ancienne vice-présidente de la région sous l’ère Queyranne est la cheffe de file régionale du PS. La militante PS vient de se rendre dans trois communes foréziennes, Bussières, Balbigny et Panissières où elle a rencontré des militants dont le jeune médecin généraliste Olivier Nicolas qui va s’engager à ses côtés dans cette campagne.

On connaît déjà l’axe principal de campagne de NVB qui veut dénoncer la présidence Wauquiez qualifié de Trump régional . De son côté, l’ancienne ministre de François Hollande entend jouer la carte de la proximité en insistant, avec la docteur Nicolas, d’avoir des maisons médicales dans un rayon de 10 kilomètres. Dans quelques jours, la candidate socialiste, qui n’a toujours pas abouti à un accord avec les Verts, se rendra en Haute-Loire. Ce sera exactement le 22 avril dans la ville sous-préfecture d’Yssingeaux.

Quentin Bataillon sera bientôt l’invité de « Rendez-vous avec… »