Partager cet article :
L’eau de Sail-les-Bains coule à nouveau.
Depuis six ans, cette eau minérale du Roannais, plate ou gazeuse, n’est plus exploitée par la société qatari qui en était propriétaire.
L’entrepreneur lyonnais, Stéphane Arfi vient de racheter la source et il devrait relancer l’activité d’embouteillage dès cet été. Comme certaines eaux régionales, celle-ci sera destinée à des hôtels et des restaurants étoilés. En fidélité au patrimoine littéraire forézien, les bouteilles afficheront des étiquettes avec le titre « Source Astrée ».

Pasteur lui-même avait reconnu la qualité de cette eau minérale. Dans un deuxième temps, l’investisseur envisagera la relance de la petite station thermale du village. Plus au sud, l’eau de Sail-sous-Couzan, chère à Aimé Jacquet, attend un repreneur.

Haro sur le frelon asiatique.
Ou quand la gauche vole au secours des abeilles. Le 3 mai prochain, lors de la session plénière du conseil départemental, les amis de Pierrick Courbon défendront un plan départemental de lutte contre le frelon asiatique en lien avec le groupement de défense apicole ligérien. Selon les élus de gauche, le Département pourrait verser une subvention à cet organisme pour lui permettre de s’atteler à la destruction des nids.

Le Département pourrait aussi aider les intercommunalités à se doter d’une plateforme de signalement des nids.
Le groupement pourrait aussi mettre en place une plateforme de signalement des nids. Le groupe Loire solidaire situe cette action dans le cadre de son combat pour l’environnement et la biodiversité..
De son côté, la majorité départementale donnera une conférence de presse animée par MM Ziegler et Reynaud avant le début de la séance.

Réunion du conseil territorial de la politique de la ville.
Catherine Séguin, préfète de la Loire, vient de réunir ce conseil pour présenter à ses diverses composantes la politique gouvernementale de la ville. La Loire compte 19 quartiers prioritaires qui représentent plus de 45 000 habitants recevant une aide annuelle d’Etat de deux millions d’euros à laquelle vient de s’ajouter un complément de 900 000 euros.

Ces subventions  ont financé les activités estivales de plus de 3000 jeunes. Deux quartiers de reconquête républicaine vont être prochainement créés à la Ricamarie et au Chambon-Feugerolles.
Pour Saint-Etienne, une pépinière agricole va être créée dans le quartier de la Cotonne. De nouvelles aides d’insertion des jeunes vont être mises en place et des jardins de ville vont voir le jour dans le cadre du plan relance. Les conseillers ont écouté plusieurs témoignages du terrain.