Le vote Macron fait presque l’unanimité dans la Loire

Le Département soutient les assistants familiaux.
Lors de la récente session budgétaire du conseil départemental, le président Georges Ziegler a rappelé que l’accompagnement des assistants familiaux reste une priorité de la collectivité. Une revalorisation des rémunérations des 500 assistants familiaux ligériens est effective depuis le 1 avril dernier. Ce geste représente un surcoût de 380 000 euros pour la collectivité départementale.

Pour Georges Ziegler, c’est une façon d’exprimer la reconnaissance de l’institution et la prise en compte de l’augmentation des coûts de la vie.

Actuellement, le Département a la charge de 2480 mineurs et majeurs placés suite à des décisions de justice. Le budget départemental 2022 de l’enfance et de la famille s’élève à 106,8 millions d’euros. Et, il a été voté à l’unanimité de l’assemblée.

Cinéma en Roannais.
L’assemblée générale de l’association, les amis du château de la Roche, à Vendranges, a été l’occasion de diffuser au public, en avant-première, le film « Mémoires de la Loire ». Ce documentaire d’une heure 45 diffuse les témoignages d’habitants des bords du fleuve Loire sur le trajet Balbigny-Roanne. Le film a nécessité quatre ans de tournage bénévole.

Les témoignages recueillis et diffusés dans le film de façon condensée feront l’objet d’un livre qui paraîtra plus tard.
Outre les ressentis humains, le film met en valeur de beaux paysages comme la gigue du Pinay ou le lac de Villerest. Ce documentaire met aussi en valeur des activités comme la pêche. Une version raccourcie du documentaire sera destinée aux scolaires du secteur.

Postures d’entre deux tours.
Le candidat UDI-LR de la première circonscription de la Loire, Gilles Artigues, votera Emmanuel Macron au second tour en précisant toutefois : »il y a beaucoup à dire sur le quinquennat qui s’achève ».
Unique député LR de la Loire, Dino Cinieri devrait bientôt s’exprimer sur le Progrès. L’élu qui avait voté pour Eric Ciotti à la primaire est aussi un proche de Nicolas Sarkozy, en plein négociation avec le chef de l’Etat.

Outre le fait qu’il prétend avoir vu venir la chute des LR, le maire encore LR de Saint-Etienne n’a toujours rien dit sur son avenir politique proche. Il appelle à voter Macron mais se montre toujours aussi sévère envers le locataire de l’Elysée.

Christophe Bazile garde un excellent souvenir de la déambulation du chef de l’Etat dans sa commune de Montbrison. Il votera sans hésitation pour lui, le 24 avril.

A Roanne, le jeune LR, Antoine Vermorel, votera Macron sans état d’âme. Laurent Wauquiez demande le respect du libre choix pour le second tour.

A gauche, Andrée Taurinya, principale porte-parole de LFI dans la Loire donne une douche froide aux autres partis de gauche à propos d’une union aux législatives. LFI n’a toujours pas digéré la candidature PCF qui l’empêche d’accéder au second tour.

Cécile Cukierman, sénatrice communiste et Johan Cesa, patron du PS Loire appellent à voter Macron.

Enfin, Elodie Clouvel, rejoint les 50 sportfs nationaux qui appellent à voter Macron.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com