Le sport Grande Cause Nationale 2024

Par Régis Juanico

Le sport Grande Cause Nationale 2024 !

C’est une très bonne nouvelle !

En juillet 2021, avec ma collègue députée Marie Tamarelle, nous avions proposé de faire de l’activité physique et sportive une grande cause nationale.

C’était la première des 18 préconisations de notre rapport parlementaire  « La sédentarité : désamorcer une bombe à retardement sanitaire » : (https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/rapports/cec/l15b4400_rapport-information.pdf) sous cette forme :

« définir l’activité physique et sportive comme « grande cause nationale » dès 2022 et en faire une priorité de santé publique dans la perspective de l’héritage des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 ».

Le Président de la République, à l’issue d’une réunion consacrée à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques à Paris en 2024 qu’il a présidée lundi 25 juillet 2022, a annoncé l’attribution du label officiel Grande Cause Nationale au sport en 2024.

C’est une grande victoire pour toutes celles et ceux qui militent depuis des années pour que la pratique de l’activité physique ou sportive (APS) soit reconnue comme une priorité de santé publique, afin de lutter efficacement contre les effets dramatiques de la sédentarité et de l’inactivité.

L’inactivité physique et la sédentarité, notamment chez les jeunes, est une bombe à retardement sanitaire. La crise du Covid, qui a touché plus gravement les personnes en mauvaise condition physique, nous a confirmé qu’il fallait agir vite !

Le collectif Pour une France en Forme s’est constitué en 2018 afin de « promouvoir par tous moyens l’amélioration de la santé et du bien être des Français par une pratique régulière de l’APS ». Un de ses objectifs premiers était de contribuer à l’obtention du label de Grande Cause Nationale. C’est maintenant chose faite.

C’était aussi une des objectifs que s’était fixé dès le dépôt de candidature le Comité d’organisation des JOP Paris 2024 qui a inscrit dans ses priorités l’action « Bouger Plus » dans son programme Héritage, auquel nous avons apporté dès 2018 notre concours, dans sa rédaction et sa mise en œuvre.

Nous sommes particulièrement attachés à l’objectif des « 30 minutes d’Activité Physique Quotidienne » (APQ) à l’école, mais aussi dans les autres activités collectives, notamment dans le monde du travail.

Nous pensons également que les collectivités territoriales peuvent et doivent jouer un rôle essentiel pour encourager les mobilités actives et la pratique d’APS, en les inscrivant dans une démarche globale et transversale de leur politique locale.

Ce label Grande Cause Nationale est un signal d’importance qui vise à « booster » le développement du sport santé. Nous allons, avec les compétences qui sont les nôtres, nous attacher au cours des prochaines années à poursuivre et intensifier notre contribution dans ce domaine.

Le collectif Pour une France en Forme :

Vincent Alberti, Gilles Bouilhaguet, Dominique Carlac’h, Vice-Présidente du MEDEF, Michel Cazaugade, Michel Cymes, Odile Diagana, Pr Martine Duclos, Présidente de l’ONAPS, Laurence Fischer, Nicolas Forstmann, Dr Valérie Fourneyron, ancienne Ministre des Sports, Pr François Genet, Régis Juanico, ancien député, Roland Krzentowski, Philippe Lamblin, Bertrand Mas-Fraissinet, Président de GPM, Pr Jean Michel Oppert, Pr Gérard Saillant, Président de l’ICM, Françoise Sauvageot, Pr Jean- François Toussaint, Directeur de l’IRMES, Georges Vanderchmitt.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com