Le nouveau Centre Deux arrive…

Après un sérieux lifting, le centre commercial de Centre Deux à ouvert il y a 43 ans, le groupe Klépierre, propriétaire des lieux, a investi 23 M€ dans la rénovation complète de la structure, en intervenant aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Centre Deux s’est mué en un écrin doré et modernisé, qui abrite de nouvelles enseignes, dont prochainement Primark, l’un de ses vaisseaux amiraux, qui s’étendra sur 3 500 m2 de surface de vente. Les travaux doivent s’achever fin 2022.

Dans les années 70, la population de Saint-Etienne, alors dirigée par le maire du Centre Républicain Michel Durafour, est d’environ 210 000 personnes.

A cette époque, les grandes industries stéphanoises comme LES HOUILLERES DE LA LOIRE ou MANUFRANCE étaient en grande difficulté et licenciaient de plus en plus à cause de la concurrence des pays étrangers. C’est à partir de ce constat que la ville de Saint-Étienne à décider, sous l’égide du maire, de redynamiser le centre-ville.

Pour ce faire, de nombreuses études ont démontrées qu’il fallait investir dans un centre commercial intra-urbain de grande ampleur, qui s’avéra être l’un des tous premiers en France. Dés lors le problème majeur a été le manque de place dans le centre ville de Saint-Etienne. La solution est venue de la prison, située en plein cœur de la ville.

C’est un nouveau quartier entier qui est créé avec des logements des activités tertiaires et commerciales. Ce quartier, imaginé selon le modèle du Central Business District, devient l’un des quartiers les plus animés, avec une vie autour de ce nouveau centre, qui va devenir un deuxième centre-ville, appelé tout logiquement CENTRE DEUX