Le Maire de Saint-Etienne sera-t-il entendu ?

Gaël Perdriau revient de nouveau sur le devant de la scène.
A l’avant-veille du second tour de la présidentielle, le maire LR de Saint-Etienne, en recherche d’une nouvelle famille politique, a publié un communiqué de presse. Dans ce texte, l’ancien vice-président exclu du parti demande la tenue exceptionnelle d’un conseil national du parti pour « fixer une nouvelle ligne politique ». Totalement marginalisé dans sa famille politique depuis son éviction de l’exécutif national, Gaël Perdriau multiplie les provocations et les actes de communication.

N’ayant voté ni au premier ni au second tour des primaires du parti, il multiplie aujourd’hui les attaques contre Valérie Pécresse et Nicolas Sarkozy. Dans ce nouveau texte, l’élu local rappelle aujourd’hui les crises successives que connaît le parti LR et la France.

Il évoque l’échec de son parti » à proposer un projet de société crédible ». Il qualifie la ligne actuelle de « mauvaise et mortifère »  en se réclamant une fois encore du général de Gaulle. Il prône « un pacte de gouvernement clair ». Pour cela, il réclame la convocation, la semaine prochaine, d’un conseil national extraordinaire pour « une réflexion de fond ». Le maire de Saint-Etienne, qui prétend avoir téléphoné à Nicolas Sarkozy, Jean-François Copé et Rachida Dati, sera-t-il entendu ? Le Figaro commence à en douter.

Un parc d’attractions gratuit en Roannais.
Situé en grande partie sur la commune d’Arçon, le domaine des Grands Murcins est un espace naturel géré par Roannais Agglomération. Le public peut y accéder gratuitement tout au long de l’année. Outre ses richesses naturelles notamment arboricoles, le site est un lieu de loisirs accessible à tous et une grande partie de l’année.

Des animations sont régulièrement programmées comme la traditionnelle journée des forêts ». Des parcours de randonnées sont balisés. On peut aussi y pratiquer divers sports et pique-niquer sur place. Quant à la Loge des Gardes, elle propose plusieurs attractions.

L’appel à l’unité du PS Loire.
En général, les alliances pour les élections législatives font l’objet de négociations nationales suivies de discussions locales avec les nuances éventuelles. Ce sera bien évidemment le cas pour ce que Jean-Luc Mélenchon, avec subtilité, qualifie de troisième tour. En
bisbille avec les instances nationales de son parti, qui vient de réunir son conseil national, Johann Cesa, premier secrétaire fédéral du PS Loire et conseiller régional, souhaite des candidatures uniques dans les six circonscriptions ligériennes.

Cela commence mal dans la quatrième circonscription où la France insoumise envisage sérieusement de présenter un candidat face au patron ligérien du PC, Christophe Faverjon. Johann Cesa rappelle que le premier secrétaire du PC, Olivier Faure est favorable à des pourparlers avec les autres partis de gauche. La suivie du PS est engagée.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com