Le Maire de Saint-Etienne ne veut pas de la NUPES

1er tour des élections législatives : réaction de Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, président de Saint-Etienne Métropole

« Aujourd’hui, sur le territoire de Saint-Etienne Métropole, les électeurs seront appelés à élire, dimanche prochain, quatre des six députés que compte la Loire. En tant que président d’une des 22 métropoles qui maillent le territoire national, il m’est impossible de rester indifférent au choix que chacun aura à faire lors du second tour, tellement les orientations de politique nationale ont un impact au niveau local.

Désormais, la Nation est à la croisée des chemins et les Français doivent être conscients des dangers que fait courir le programme de la NUPES à la France ; Programme démagogique qui exploite les peurs sociales des Français en apportant des réponses qui, à terme, ne feront qu’aggraver la situation de nos concitoyens les plus fragiles socialement.

Par ailleurs, que ce soit sur les questions institutionnelles (Instauration du référendum d’initiative citoyenne, changement de République, instaurer la proportionnelle intégrale, etc.), les questions internationales (Construction européenne, place de la France dans le monde, relations ambiguës avec Vladimir Poutine…), les questions économiques et sociales (réduction du temps de travail, fiscalité etc.) voire la dangereuse thématique de la créolisation de la société française qui ne ferait qu’accentuer sa fragmentation, ou le traitement idéologique des questions de sécurité, le projet défendu par NUPES, qui fait fi des profondes divergences entre les formations qui constituent cette alliance de façade, n’apporte aucune réponse concrète aux défis que la France doit relever. Aussi, leur victoire serait synonyme d’un risque inadmissible de régression pour notre territoire.

Ainsi, en toute cohérence avec les valeurs défendues depuis 2014, je ne souhaite pas, dimanche prochain, que les candidats de NUPES remportent la moindre circonscription de notre Métropole, espérant que leurs adversaires (MM. Quentin Bataillon, Dino Cinieri, Emmanuel Mandon et Jean-Michel Mis) puissent siéger à l’Assemblée Nationale.

Gaël Perdriau, Maire de Saint-Etienne, Président de Saint-Etienne Métropole

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com