Le maire de Saint-Etienne décoré de deux distinctions, merci Médiapart

Deux nouvelles récompenses pour Gaël Perdriau.
Pour comprendre ce titre, il faut revenir au 26 août 2022 . Ce jour-là, le maire encore LR de Saint-Etienne est à la Une du média numérique de Médiapart. La révélation d’un chantage intime contre le premier adjoint d’alors, Gilles Artigues, est le début du Perdriau Gate, le plus gros scandale de la vie politique stéphanoise.

Quelques semaines plus tard, le même Gaël Perdriau, qui a accédé entre-temps à une couverture médiatique nationale et internationale, tente de faire censurer un article de Médiapart. Dans cet enregistrement, le maire tient des propos odieux contre le président de Région qui dépose d’ailleurs une plainte en diffamation.

La tentative du maire exclu des LR échoue lamentablement. Il devient le premier censeur préalable depuis la loi sur la presse de 1881. Perdriau est même cité en exemple négatif à l’ESJ, l’école supérieure de journalisme de Paris. Depuis, l’élu s’enfonce dans le déni pour préserver des indemnités.

Hier, 7 janvier, Médiapart a révélé les noms des gagnants des Awards 2023. La direction générale de la communication de Saint-Etienne doit être satisfaite : le maire de Saint-Etienne décore deux distinctions.
Il s’agit du premier prix en matière de machination des des Baillons d’or. l’élu provincial fait désormais jeu égal avec des personnalités nationales. Dans la catégorie « machination », il devance tous ses concurrents avec 70,9% des suffrages. Le président de Région est épinglé pour ses « banquets des sommets ». La date de remise des distinctions n’est pas encore fixée.

En bref.
Je t’aime moi non plus.
Sous ce titre, le Progrès de ce 8 janvier publie un long article documenté sur les relations houleuses entre le maire de Saint-Etienne et le président de Région.

De nouvelles pressions sur Perdriau.
Alors que le prochain conseil métropolitain se tiendra début février, un vice-président vient d’inviter le président de la métropole à diminuer ses indemnités alors qu’il est « en retrait total ».

Les premiers vœux d’Horizons.
Ils auront lieu le 11 janvier dans une brasserie de Saint-Etienne en présence de plusieurs élus locaux du parti du premier ministre.

Et puis M… C’est fini !
Emeric Lebreton, éditions Orientaction.

Sur le thème de la séparation, l’auteur, un docteur en psychologie, patron d’un important réseau national de coaching, vient de publier ce pavé de 400 pages. Après une brève hésitation, j’ai lu d’un trait ce livre bourré d’exemples et d’anecdotes.

L’auteur aborde tous les types de séparation, du divorce conjugal à la rupture amicale, à la démission professionnelle, à la brouille familiale ou dans une association.  Comme l’auteur part du vécu, y compris pour son divorce, le livre est empli de conseils vécus et concrets.

Il en ressort que plutôt que de rester dans le flou, il est toujours préférable de bien préparer sa rupture avec un conjoint, un ami, un patron.. Je vous parlerai bientôt d’un autre ouvrage du même auteur.