Le futur congrès des maires exacerbe les tensions de la droite Ligérienne

David Lisnard avait mouché le maire de Saint Etienne , rappelant à ce dernier le taux de pauvreté de Cannes. A signaler la venue à Saint-Etienne de Valérie Pécresse le 26 novembre.

Le congrès AMF exacerbe les tensions à droite.

Le congrès des maires se tiendra du 15 au 18 novembre à Paris en présence de nombreux élus ligériens. Contrairement aux échéances précédentes où une seule liste se présentait, cette année il faudra compter avec une liste d’opposition. Le président sortant de l’AMF, l’ancien journaliste François Baroin, maire de Troyes, ne se représente pas et a désigné comme successeur le maire de Cannes, David
Lisnard, maire de Cannes et, un temps, candidat supposé à la candidature LR à l’Elysée..

Cet adoubement n’a pas plus à tous les maires et notamment à celui de Sceaux, Philippe Laurent, maire UDI.
Celui-ci a composé une liste macro-compatible avec des personnalités comme Karl Olive, un très proche du Président. On trouve aussi le maire de Saint-Etienne en deuxième position. Dans le même temps, les soutiens ligériens de Lisnard s’affichent. Outre Jean-Pierre Taite, maire de Feurs et patron des LR Loire, on trouve les signatures de Georges Ziegler , Dino Cinieri et des quatre sénateurs de la Loire , deux LR, une communiste, un socialiste.

Détail important : l’ancien ministre socialiste André Laignel est le co-listier de David Lisnard qui incarne une aile droite aux LR. Réélu aux municipales avec 88% des voix, David Lisnard avait mouché le maire de Saint Etienne , rappelant à ce dernier le taux de pauvreté de Cannes. A signaler la venue à Saint-Etienne de Valérie Pécresse le 26 novembre.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com