Le financement du sport amateur apparaît de plus en plus fragile

Le parlementaire ligérien est favorable à une répartition la plus équitable possible entre sport pro et amateur. Membre d'une instance de réflexion sur cette thématique, il réfléchit avec d'autres acteurs à émettre des propositions.

Régis Juanico et le financement du sport.
Le député Génération S de la Loire redoute une privatisation croissante des grandes compétitions internationales de football.
Certaines de ces compétitions peuvent aussi devenir des enjeux diplomatiques et politiques pour des états riches et ambitieux. En France, le milieu professionnel du football est en pleine crise comme en atteste l’effondrement des droits audiovisuels. Parallèlement, le financement du sport amateur apparaît de plus en plus fragile et dépendant du budget de collectivités locales.

Le parlementaire ligérien est favorable à une répartition la plus équitable possible entre sport pro et amateur. Membre d’une instance de réflexion sur cette thématique, il réfléchit avec d’autres acteurs à émettre des propositions.

Irréductibles antivax à Roanne.
Ils étaient encore quelque 130 irréductibles à déambuler, ce samedi 18 décembre, dans les rues du centre-ville de la sous-préfecture du nord de la Loire. Le cortège avait cependant accepté une modification du parcours pour ne pas trop pénaliser les commerçants du centre-ville à quelques jours des derniers achats de Noël.

D’importants effectifs des police nationale et municipale avaient été mobilisés. Mis en garde par Yves Nicolin, les manifestants portaient tous le masque sanitaire pour éviter les contraventions. A priori, il y aura une trêve des manifestations le samedi 25 décembre.

Les 40 ans du MIL.
Le mouvement Indépendance et Liberté, cher à Charles Pasqua, a fêté le quarantième anniversaire de sa création, ce 18 décembre, dans son local stéphanois empli de nombreux militants venus de toute la région.
Cette commémoration fut l’occasion de rappeler la fidélité du mouvement à l’héritage gaulliste. Le MIL apporte son soutien au choix de Valérie Pécresse comme candidate du parti LR. Le MIL se situebplutôt dans la mouvance d’Eric Ciotti.

Les participants ont entendubdes prises de parole de Philippe Meunier, représentant LaurentbWauquiez, et de Dino Cinieri. Celui-ci a vivement attaqué Gaël Perdriau, présent sur place, pour ses positions individualistes et
critiques envers sa formation.bManifestement, le fossé se creuse entreble maire LR de Saint-Etienne et une partie des troupes militantes.
L’agression d’un restaurateur stéphanois et la mise en cause du mairebsur les réseaux sociaux en donnent une preuve supplémentaire.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com