Le député de la Loire, Dino Cinieri, a co-signé une tribune concernant la dégradation des conditions de travail dans les EHPAD

Ce samedi 23 juillet, le député de la Loire, Dino Cinieri, a co-signé une tribune concernant la dégradation des conditions de travail dans les EHPAD.

Pour le député de la Loire « La situation est intenable pour les résidents et les personnels dévoués qui y travaillent. Nous demandons à l’État de prendre ses responsabilités : il est urgent d’agir afin qu’en France nos aînés puissent vieillir dans la dignité qu’ils méritent « .

Dans cette tribune, les 36 députés, dont Dino Cinieri, demandent  » l’augmentation immédiate du taux d’encadrement par résidents «  et des  » revalorisations salariales, financées par la solidarité nationale « .

Voici des extraits de la tribune :

 » Pour effectuer, dans les meilleures conditions possibles, leurs missions de soins et d’écoute auprès des résidents, un Ehpad devrait compter un personnel pour une personne âgée en perte d’autonomie. De ce fait, le personnel soignant doit faire face à une surcharge de travail qui impacte la qualité des soins : faute d’effectifs suffisants, certains résidents ne sont pas toilettés et habillés pour se rendre aux activités proposées par les établissements, voire même ne sont douchés que tous les quinze jours. Des repas ne sont pas donnés et la dénutrition touche 38 % des résidents en Ehpad.

(…)

En cette période estivale, la situation s’aggrave. Certains directeurs d’établissement sont désormais contrains de demander aux familles de reprendre leur proche ou de venir faire les soins eux-mêmes.

(…)

L’État doit prendre ses responsabilités : il est urgent d’agir afin qu’en France nos aînés puissent vieillir dans la dignité qu’ils méritent. Nous demandons l’augmentation immédiate du taux d’encadrement par résidents. À cette condition, le personnel aura du temps pour s’occuper des résidents.« 

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com