Le député Antoine Vermorel demande le classement en urgence des communes concernées en état de catastrophe naturelle

Suite au violent orage de grêle qui s’est abattu sur le Roannais hier soir et particulièrement sur la commune du Coteau,  Monsieur le Député Antoine Vermorel-Marques demande le classement en urgence des communes concernées en état de catastrophe naturelle à Monsieur le Ministre de l’Intérieur.
“Monsieur le Ministre de l’Intérieur,
.
Ce mercredi 22 juin, un violent orage de grêle s’est abattu à partir de 17h sur les communes du Coteau, de Roanne, de Comelle-Vernay, de Perreux ainsi que sur les villages voisins.
.
La violence du phénomène orageux a causé de nombreux dégâts matériels. A titre d’exemple, des salles municipales ont été inondées et les serres de Roanne et Le Coteau ont été dévastées. Les véhicules ont vu leurs pare-brises et rétroviseurs entièrement détruits. De nombreuses entreprises sont aujourd’hui à l’arrêt dans l’attente de la réparation des dégâts. Certaines écoles et crèches sont contraintes de fermer leurs portes par risque électrique. De même, de nombreux particuliers font face à des infiltrations d’eaux suite à la détérioration de leur toiture.
.
Depuis hier soir, tous les services de sécurité sont mobilisés. A ce titre, je tiens à saluer la réactivité de nos forces de l’ordre, de nos sapeurs-pompiers, de nos bénévoles et en particulier des services de l’Etat. Je salue la réactivité et la présence dès ce jeudi matin de Madame la Préfète sur la commune du Coteau.
.
Face à la gravité des dégâts, je sollicite la même réactivité de la part de vos services ministériels. La reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle aux communes concernées doit être une priorité absolue afin de permettre l’accès aux fonds d’aides et aux indemnisations par les assurances.
.
Comptant sur votre célérité, je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma sincère considération.”

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com