Le département de la Loire a connu ces trois dernières semaines une augmentation progressive et continue de la circulation de l’épidémie

Le département de la Loire a connu ces trois dernières semaines une augmentation progressive et continue de la circulation de l’épidémie. Le taux d’incidence de la Covid-19 est repassé depuis plusieurs jours au-dessus du seuil du premier niveau d’alerte de 50 cas pour 100 000 habitants et s’élève désormais à 112,1 pour la semaine glissante du 7 novembre au 13 novembre.

Le taux de positivité a également connu une hausse et s’élève à 4,6 % pour l’ensemble du département sur la même période. Devant ce constat, Catherine Séguin, préfète de la Loire, a pris des nouvelles mesures de freinage, applicables à compter de ce jour et jusqu’au mardi 7 décembre 2021.

La vaccination doit se poursuivre et seul un schéma vaccinal complet est requis pour permettre de se protéger des formes graves du virus. Pas moins de 6 millions de Français, parmi lesquels 43 000 Ligériens de plus de 12 ans, n’ont pas encore reçu une dose de vaccin.

Catherine Séguin, préfète de la Loire se rendra à la pharmacie mutualiste (place Jean Jaurès à
Saint-Étienne) ce mercredi 17 novembre 2021, accompagnée d’Arnaud Rifaux, directeur départemental de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes.

Ce déplacement sera l’occasion de rappeler l’importance de procéder à une dose de rappel, pour les plus de 65 ans et pour les personnes les plus fragiles et de valoriser l’implication des professionnels de santé afin d’augmenter les capacités de vaccination contre la Covid-19, notamment dans les officines.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com