Le 34è congrès des maires de la Loire a reçu David Lisnard

Une promotion pour Brigitte Masson.
Maire-adjointe aux sports à Saint-Etienne, cette adjointe vient d’être nommée membre de l’Instance nationale du supportérisme comme suppléante d’un élu au Conseil de Paris.

Brigitte Masson est déjà membre  de l’association nationale des élus aux questions sportives.
Cette instance se réunit régulièrement sous l’autorité de la ministre des sports. remontons quelque peu en arrière après les incidents qui avaient émaillé la descente de l’ASSE en Ligue 2.

Le maire de Saint-Etienne avait proposé à l’association France Urbaine, qui regroupe les grandes villes, de rédiger un rapport sur la violence dans les stades. L’affaire de la sextape est passée par là et a éclipsé la demande. Et c’est une adjointe qui a été honorée. Dans le monde politique, on ne se fait pas de cadeau.

Fiscalité, agressions, incivilités, sobriété énergétique, inflation.
Le 34è congrès des maires de la Loire s’est tenu hier à l’Embarcadère de Saint-Just-Saint-Rambert sous la double présidence du président national, David Lisnard, maire de Cannes et du président départemental, Hervé Reynaud, maire de Saint-Chamond.

Très occupé par ailleurs, le maire de Saint-Etienne n’a pas fait le déplacement. Les thèmes nationaux, qui font la Une des médias, sont aussi présents dans la Loire. Certains de nos élus ont été agressés verbalement voire physiquement comme dans le Roannais ou encore sur des graffitis comme le maire de Saint-Chamond par des voyous qui ont même menacé sa propre mère..

Il y bien sûr été question de fiscalité, du rôle de l’Etat, d’une nouvelle étape de décentralisation, d’intercommunalité. Et, c’est ce même samedi que le maire de Villemontais, réélu en 2020, a remis sa démission.

Conflit d’intérêt à la Région ?
Le Stéphanois, leader des verts dans la Loire, Olivier Longeon, est au centre d’une polémique engagée par Laurent Wauquiez qui accuse les élus verts de conflit d’intérêt à cause de leur agence de formation d’élus.

Le président de la Région a même saisi le parquet de Lyon. Pour une partie de l’opposition, cette attaque vise à faire passer au second plan la médiatisation des couteux dîners présidentiels. Olivier Longeon affirme qu’il n’y a pas de confusion entre l’organisme de formation du parti pour lequel il travaille et l’institution régionale. La session de 48 heures du conseil régional s’est tenue en visio en raison des pénuries de carburant. Une décision qui a soulevé la colère des élus de gauche.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com