La ville stéphanoise offre deux atouts d’après le guide Michelin

Week-end stéphanois.
Dans une collection destinée aux villes françaises de 20 000 à 200 000 habitants, le guide Michelin vient de sortir un ouvrage consacré à Saint-Etienne. Le petit ouvrage propose une découverte de la préfecture de la Loire en 48 heures. Contrairement aux villes du Puy-en-Velay ou Dijon, Saint-Etienne ne frappe pas le visiteur par son patrimoine architectural. La ville offre deux atouts : un atout sympathique et un passé industriel encore bien présent dans le patrimoine architectural contemporain.

Concertation au parc naturel régional du Pilat.
Plus de 110 habitants du parc naturel régional viennent de participer à des échanges entre dirigeants et habitants dans le cadre de la réflexion sur la nouvelle charte du parc. Plusieurs thèmes ont commencé à être abordés dans les débats : la nourriture, la consommation, les déplacements, l’habitat, le travail, les ressources, le vivre ensemble.

Les travaux reprendront au début de l’an 2022.
Outre les habitants, les associations, les collectifs, les syndicats participent à la réflexion globale. Le parc naturel régional doit accueillir de nouvelles communes adhérentes.

Les limites de la liberté d’expression.
Dans une démocratie comme la nôtre, la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres. Sur son compte Twitter, le maire de Roche-la-Molière s’interroge sur le bien fondé de la présence d’un drapeau africain sur le réseau social d’un membre du cabinet du maire LR de Saint-Etienne, adepte du communautarisme.

Pour cette provocation, le maire de Roche-la-Molière s’est fait taper sur les doigts par le tout puissant directeur de cabinet du maire de Saint-Etienne.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com