La ville de Saint-Etienne prévoit d’investir 50 millions d’euros

Saint-Chamond honore ses artistes.
Dans l’histoire associative et artistique de Saint-Chamond, malgré le contexte sanitaire, ce samedi 29 janvier  a marqué avec l’inauguration du salon du 70è anniversaire de l’association Arts et Couleurs. Née en 1951, cette association est toujours active notamment dans la formation artistique, y compris pour les adolescents et les scolaires qui fréquentent les ateliers du mercredi. Ce salon du 70è anniversaire se tient dans une salle Lamartine bien rénovée.

Le salon restera ouvert jusqu’au 20 février les mercredis, samedis et dimanches de 14 à 18h. Lors de son discours inaugural, le président Bernard Chave a évoqué les conséquences sévères de la pandémie sur le monde associatif. Arts et Couleurs a perdu plusieurs des ses membres actifs dont un membre décédé de la Covid. Dans sa réponse, Hervé Reynaud, maire de Saint-Chamond, a salué le dynamisme de cette école de peinture. Il a remis la médaille de la ville à la veuve de Jean-Jacques Parizot décédé au cours de ces derniers mois et belle figure d’Arts et Couleurs.

Le DOB est adopté en conseil municipal stéphanois.
La délibération sur le DOB, débat d’orientation budgétaire, était le point principal du conseil municipal de Saint-Etienne du 24 janvier dernier. Le scandale né de la publication d’un article sévère du Canard Enchaîné a inversé les priorités en mettant en avant des pratiques mystérieuses de la ville et de son adjoint à la culture.

Il est néanmoins question des grandes lignes du futur budget de Saint-Etienne. La ville prévoit d’investir 50 millions d’euros. Le contexte sanitaire a entraîné des dépenses supplémentaires de 4 millions pour l’année 2021. Pour le maire LR, la situation financière de la ville reste saine.

Quant au plan du mandat, il se résume à quelques trois formules vagues : le bien être social, le développement durable et les valeurs républicaines. Il fut néanmoins question de travaux à la piscine Raymond Sommet. L’opposition de gauche a voté contre.

Un cas d’influenza aviaire dans la Loire.
Le 26 janvier, un cygne mort a été trouvé dans un étang de la commune de Mornand-en-Forez. Dans la foulée, la préfète de la Loire a pris un arrêté pour empêcher la diffusion de l’influenza dans les élevages du secteur. Une zone de contrôle temporaire a été délimitée dans un rayon de cinq kilomètres englobant plusieurs communes foréziennes.

Des mesures spécifiques ont été prises dans cette zone pour protéger au maximum les volailles. Les activités de chasse et de pêche ainsi que la vente directe sont suspendues. La population doit éviter de fréquenter les zones humides. Il est important de savoir que cette influenza n’est pas transmissible à l’homme.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com