Partager cet article :

Vers un report des élections de juin ?
Président de l’assemblée nationale, Richard Ferrand, vient d’adresser à plusieurs élus ligériens une copie de la lettre qu’il vient d’adresser au premier Ministre, Jean Castex, qui lui demandait son avis sur le scrutin de juin. Le marcheur de la première heure invoque d’abord la couverture vaccinale incomplète.

Il rappelle au premier ministre que, dans son rapport, le conseil scientifique suggère que tous les assesseurs soient vaccinés, ce qui représente près d’un million de personnes. Concrètement, dans la Loire comme ailleurs, beaucoup de maires redoutent de ne pouvoir trouver assez de bénévoles pour tenir les bureaux de vote d’autant que ceux-ci se recrutent majoritairement parmi les seniors. Richard Ferrand invoque aussi les difficultés de tenue du troisième tour – celui de l’élection du président et du bureau – dans le respect des barrières sanitaires.

Il estime qu’en cette période de confinement, il est quasi impossible de mener une campagne de terrain. Il estime que le retour à la normal interviendra autour de la mi-mai et il propose deux alternatives : un report des élections les 20 et 27 juin ou au 3 et 10 octobre.

Tous les grands partis souhaitent un maintien aux 13 et 20 juin. Les parlementaires seront consultés les 13 et 14 avril. Le point d’interrogation reste présent .

Le plan vaccinal de Laurent Wauquiez.
Élections ou pas en juin, le président de la région AURA est à la manœuvre sur le front de la crise sanitaire. Constatant que seulement 13,71% des habitants de la région AURA avaient eu une première dose de vaccination , il vient de lancer un plan de vaccination avec les ARS, les agences régionales de santé et avec concertation avec les douze préfets de département du territoire régional. Avec un cofinancement avec les ARS, la région va investir un budget de douze millions d’euros dans cette opération. Dans un premier temps, des pièces dans les lycées seront affectées à la vaccination des personnels enseignants. Des vaccinodromes seront ouverts et des bus sillonneront les zones rurales.

Eric Berlivet sur tous les fronts.
Ce vendredi 9 avril, le dynamique maire de Roche-la-Molière, était l’invité en direct du 18 heures de la chaîne russe francophone, RT France pour être interrogé sur le rôle des mairies dans l’entretien ou la construction de lieux de culte  après la controverse de Strasbourg à propos de la construction de la plus grande mosquée d’Europe.

Dans un entretien à paraître prochainement dans le Progrès, l’élu de l’Ondaine donnera son avis sur le tenue des élections régionales et départementales. Membre de Génération Terrain, il avait avec Karl Olive, attiré l’attention des pouvoirs publics sur les difficultés matérielles et en personnel que vont avoir les communes pour organiser ces deux votes en pleine crise sanitaire.

C’est pourquoi, il prône que la France adopte rapidement, à l’instar des USA et de l’Allemagne, le vote par correspondance. Enfin, aujourd’hui, le maire, qui prépare son permis moto, sera au départ de la manifestation de la Fédération des motards en colère de la Loire. Ceux-ci protestent contre une directive européenne qui imposera le contrôle technique obligatoire. Les motards invoquent le coût de la mesure et leur attention particulière aux mesures de sécurité de leurs engins.